17 ans pendant 2 mois (1)

Deux cents cinquante kilomètres à dérouler seule, un matin de septembre et un autre de janvier. La musique à fond dans une voiture vide. Mes pensées qui vagabondent. Je savoure le silence, je savoure le fait d’être seule, totalement seule, à l’aube d’une période hors du temps.

Comment j’ai fini par boycotter le débat éducatif

Depuis que j’ai ouvert mon blog et découvert en parallèle les réseaux sociaux, j’ai pris conscience d’une réalité indiscutable: sur internet, tout le monde a un avis sur tout. Et surtout sur l’éducation. Aujourd’hui, je n’arrive plus à lire la moindre ligne éducative sans penser très fort: Mais est-ce qu’on va pas bientôt nous foutre la paix? MERDE! Comment en suis-je arrivée à cette conclusion épidermique des plus vulgaires?

J’ai testé pour toi #3 Mes premiers partenariats

Récemment, tu l’auras peut-être lu, j’ai vendu mon âme au diable car oui, j’ai accepté deux partenariats. L’un rémunéré, l’autre non. Mais pourquoi avoir pris ce risque funèbre? Je te dévoile les coulisses exclusives de cette première tentative en conditions extrêmes. 

Vacances sans enfants: non, ils ne me manquent pas. Du tout.

J’ai beau réfléchir, fouiller les tréfonds de ma conscience, il est évident que je n’ai pas éprouvé la moindre petite pénibilité, et me suis sentie tout ce qu’il y a de plus complète et parachevée pendant notre séjour dans les Pouilles. Suis-je normale? Dois-je assumer cette sécheresse de coeur maternelle? Oui, et je vais te le prouver.

Ce que le congé parental change dans ma vie

Mon congé parental n’est pas issu d’une décision mûrement réfléchie, discutée et planifiée entre conjoints. Oh, certes, j’y avais pensé, vaguement, surtout sous forme de regrets après la reprise du travail. Mais entre envisager une possibilité lointaine, et la mettre en pratique dans l’urgence, il y a un monde.