Tu as 6 ans

Je croyais qu’il me serait difficile de t’écrire ces mots et de les afficher ici. Et finalement non, ils sont venus seuls, pressants, pour témoigner de ce que peut être une relation maman-enfant qui ne va pas de soi.

Faire croire à ta fille que t’aimes les maths

Ma fille aînée semble avoir hérité de mon gène anti-scientifique. Jeudi dernier, après avoir ramené un 3/7 à une évaluation sur les moitiés, notre grande a décrété qu’elle ne les réviserait pas pour autant, que les maths, c’était nul, et qu’en plus, elle était trop nulle, et qu’en plus de plus, elle aimait pô les maths.