Voilà jusqu’où MON blog m’a amenée

Il y a quatre ans, ce blog a déclenché un tsunami dans ma vie, bien malgré moi. Il m’a fait mettre ma vie professionnelle en pause, m’a amenée à prendre un congé parental, à réorienter totalement ma carrière, à passer un concours, à l’obtenir, à me reconvertir. Ce blog, on m’a dit qu’il était une erreur de jeunesse, on m’a conseillé de le stopper, de le mettre aux oubliettes, ou d’écrire en faisant le moins de bruit et le moins de vagues possibles.

Je te l’avais dit: plus rien ne me fait peur depuis que j’ai quitté le métier de prof des écoles.

J’ai continué ce blog. Il m’a procuré, en premier lieu, de la joie et du plaisir. Un sentiment de revanche. Des contacts, des opportunités. Une vitrine. Il m’a permis de décrocher des contrats free-lance et de me lancer en tant que rédactrice web en auto-entreprenariat. On se le disait, entre copines de blog: ces espaces personnels nous ont permis d’acquérir une masse de compétences, des compétences à valoriser, à faire valoir, à inscrire dans notre CV et sur nos réseaux sociaux. Ils se sont transformés peu à peu en espaces semi-professionnels.

Pas pour moi, pensais-je. Mon expérience horrible d’il y a quatre ans m’a traumatisée. Pendant un temps, je me suis dit que ce blog resterait toujours mon jardin secret, qu’il ne quitterait jamais la sphère privée, que je ne le mentionnerais jamais à l’extérieur et surtout pas, surtout plus dans un environnement professionnel.

Et pourtant. Mi février, je me suis entendue prononcer cette phrase, devant quatre recruteurs en entretien:

Je tiens depuis 2018 un blog anonyme, orienté parentalité et Lifestyle. J’y rédige des articles qui pour certains, ont été relayés à plus de dix reprises par la presse francophone. Ce blog m’a permis de développer des compétences graphiques (création de bannières, d’illustrations, d’une identité visuelle). Il m’a aussi permis d’apprendre à développer son référencement, à suivre une ligne éditoriale et à fidéliser une communauté.

J’ai non seulement prononcé cette phrase en public, mais je l’ai revendiquée, portée, transportée, j’en ai fait une fierté, une composante de ma vie, une composante digne d’être reconnue. Ça peut vous paraître anecdotique, voire ridicule. Pour moi, c’est une victoire.

Ça a fonctionné. Mon petit blog, mon bébé, mon tout petit projet, m’a donné l’audace de postuler et d’être retenue pour un poste de chargée de communication. Sans diplôme. Sans formation. En faisant seulement valoir ma valeur et mes acquis.

J’ai pu mesurer pour la première fois ce que pèsent mes expériences cumulées, comment mon profil d’ex-prof est perçu lors d’une embauche. Ils ont loué mon dynamisme et mon ouverture sur le monde. Evidemment, mon profil polyvalent a joué. Ils cherchaient aussi un technicien, ils voulaient un candidat transversal, je cochais toutes les cases. Mais l’intitulé du poste est bien ancré dans la communication.

Pour la première fois de ma vie, j’ai le sentiment de détenir les rênes de ma vie professionnelle. De ne plus dépendre d’un système de points, fonctionnant par cascade, par hasard, par ancienneté et par chance. D’avoir le choix. Un vrai choix, un éventail de choix, domaine, nature, conditions de travail, localisation. A 37 ans, j’ai l’impression de pouvoir revenir en arrière, tu sais, à ce croisement des chemins, à l’orée de la vingtaine, parce qu’il faut choisir une voie, un métier, alors que tu ne connais rien du monde et même rien de toi. Je reviens en arrière mais je ne suis plus la même, Dieu que j’ai changé, Dieu que j’ai mûri. Je peux à nouveau arbitrer un choix de vie. Je le fais à la fois plus lestée et plus libre. Ça n’a pas de prix. C’est ce que j’ai conquis.

Je n’en reviens pas et j’en pleurerais. Jamais je n’aurai cru ça possible il y a quatre ans. En trois ans, j’ai totalement ré-orienté ma carrière. Grâce à mon blog. Je vais écrire au quotidien. Publier des articles. Gérer des sites internet. Créer des publications web et papier de A à Z. Gérer des réseaux sociaux aussi et je te vois sourire, là, derrière ton écran.

Je voulais te l’annoncer, à toi qui me suis depuis mes débuts, depuis longtemps, ou moins longtemps ou qui tombes sur cet article par hasard. C’est grâce à ta présence, ton enthousiasme et tes commentaires que j’ai continué l’aventure du blog.

Un immense merci à toi Shirley. Je t’assure, je pense que je ne serais pas là où j’en suis si tu ne m’avais pas donné ma chance il y a un an. Tu as allumé une mèche. Tu as déclenché quelque chose. Je n’oublierai jamais le premier mail que tu m’as envoyé.

Merci à toi, ma copine de toujours, de m’avoir permis de transformer l’essai, et d’avoir été au rendez-vous avec une super lettre de recommandation qui a enfoncé le clou pendant le second entretien.

Merci à toi ma soeurette pour ton aide et pour nos rires.

Merci à tous ceux qui m’ont soutenue au creux de la vague et m’ont toujours encouragée dans mes choix. Et merci enfin à mon mari pour son appui indéfectible, mes parents, mes enfants, avant tous.

J’ai écrit ici-même que je n’avais pas de regrets. C’est faux. J’ai énormément pleuré de m’être à ce point trompée de premier métier. Je m’en suis voulue, beaucoup. Oui, j’ai eu des regrets. Aujourd’hui, je n’en ai plus. Chacun de mes choix a contribué à m’amener là où je suis à présent. Et surtout ce blog.

MON BLOG.

36 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Léa dit :

    Je commence la journée avec le sourire grâce à toi! Bravo!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Hein quoi mais c’est génial je veux tout savoir raconte moi dis nous tout ! Bravo, c’est tellement mérité !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as eu un aperçu par sms, je te donnerai plus de détails à l’avenir, c’est un saut dans l’inconnu pour moi aussi! 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Cynthia dit :

    Une belle aventure ce blog. Encore une fois félicitations pour ce nouveau job. Ça te convient parfaitement. J’espère que tu vas t’épanouir.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Cynthia! C’est ce que ma soeur me dit, que ça me conviendra parfaitement…j’espère aussi que ça me plaira!

      J’aime

  4. Claire dit :

    Encore bravo ! Je ne doutais pas une seule seconde de ta réussite dans ce domaine. Hâte de continuer à te lire.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci encore Claire 🙂

      J’aime

  5. Bravo! C’est une excellente nouvelle!
    Comme quoi toutes nos petits actions ont un impact et peuvent nous amener sur des routes jamais envisagées.

    Aimé par 1 personne

    1. Totalement! Il y a encore un an, je ne pensais pas possible de bifurquer dans cette voie, avec le « peu » de bagages que j’ai…il faut croire que j’ai su convaincre mes interlocuteurs du contraire 😉

      Aimé par 1 personne

  6. Mathilde dit :

    Je n’ai jamais commenté mais je me suis abonnée car j’aime bien ce que je lis ici.
    Je voulais juste dire « Bravo » !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci Mathilde pour ce premier commentaire!

      J’aime

  7. Miss Zen dit :

    Bravo. C’est fantastique ! Ton histoire est très inspirante et me donne la peche. Encore bravo

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup! Quelle revanche, mais quelle revanche…je savoure.

      J’aime

  8. Hey félicitations ! Il me tarde d’en apprendre davantage autour d’un verre notamment :-). Bravo à toi, tu mérites toutes les choses positives qui t’arrivent !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai pas mal pensé à toi ces jours-ci 😉 Hâte aussi de pouvoir te (vous) raconter!

      Aimé par 1 personne

    2. mais oui, un verre, un verre ! Quelle bonne idée Cécilia 🙂

      Aimé par 2 personnes

  9. Laure dit :

    Bravo et un grand merci pour ces thèmes inspirants pour la prof que je suis….

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, ravie que ça puisse inspirer et donner confiance à des profs…je reçois encore très régulièrement des mails dans ma boîte…

      J’aime

  10. Cindy dit :

    Yes you can ! Et ça vient d’une prof d’espagnol….ce sont les premiers mots qui me sont venus en te lisant. C’est dingue tout ce que tu as accompli !! Bravo. Felicidades. Enhorabuena. Tu le mérites. 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Cindy pour ton commentaire et surtout merci d’être toujours là 🙂

      J’aime

  11. Adeline dit :

    Quel bonheur de lire cela.
    Vu les étapes traversées, tu mérites d’être fière de ton parcours.
    Un exemple pour les prisonniers de l’éducation nationale dont je fais parti aujourd’hui. Je ne t’ai pas écrit depuis au moins 2 ans, mais je te lis régulièrement. J’envisage la réorientation comme un lointain rêve, qui sera certainement nécessaire si je veux continuer à trouver un sens à ce que je fais, je penserai à toi quand le moment arrivera.
    Je te souhaite le meilleur dans cette carrière enthousiasmante!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Adeline, quelle surprise et quelle joie de voir que tu me lis toujours!Le mot « prisonnier » résonne particulièrement en moi, qui lui oppose sans arrêt le mot « liberté » depuis que j’ai réorienté ma carrière. Si un jour tu veux faire passer ton rêve à la réalité, je serai là pour te conseiller 🙂

      J’aime

  12. maman délire dit :

    whaouuuuu c’est extra ! ( expression so 1976 !) moi aussi je veux boire un verre et tout savoir !!!

    Aimé par 1 personne

    1. N’est-ce pas? Le verre sur Bordeaux ça va faire loin par contre 😉

      Aimé par 1 personne

  13. mamoundines dit :

    OMG!!!!!!! Quelle annonce! Est ce à dire que tu as quitté ton emploi? ou que c’est un cumul d’activité? Il va vraiment falloir qu’on s’appelle et qu’on se fasse un petit point. D’ailleurs si un jour tu rentres dans le Grand Nord… Félicitations! et heureuse de te sentir si heureuse!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je quitte mon emploi actuel, ce n’est pas un cumul d’activité, je « pars pour la comm » 😀
      Je serai à Lille début mai si le coeur t’en dit!
      Oui je suis très très heureuse…je plane un peu à vrai dire!

      J’aime

  14. Mi dit :

    Bravo! Je suis sincèrement très heureuse pour toi! Comme quoi la passion…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci!! Comme quoi la passion…peut mener quelque part, même si elle paraît un passe-temps sans conséquences de prime abord!

      J’aime

  15. lexieswing dit :

    Je suis tellement heureuse pour toi et un peu ébahie aussi de ce que tu écris sur les prémices de ton blog. Je me demande bien comment on a pu te dire qu’il s’agissait d’une erreur. Était-ce des proches qui te faisaient ces commentaires ? J’ai exploré sous plein de facettes la dynamique de ces métiers que l’on choisit, à peine matures, pour des raisons plus ou moins valables. Puis ceux que l’on finit par choisir, parfois bien plus tard. Après tout rien n’est jamais terminé, jamais gravé dans le béton, et je trouve ça exaltant ! Je te souhaite la meilleure des chances dans ce nouveau rôle !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Lexie 🙂
      Oh non, pas du tout, ce n’était pas des proches! Même si tous n’ont pas toujours saisi l’importance que revêtait ce blog pour moi, ils ne m’ont jamais rien dit de la sorte. Non, ça venait de gens mal intentionnés qui ont mis leurs mauvaises intentions à exécution.
      Moi aussi je trouve ça exaltant! Ca me semble assez irréel pour le moment et jamais je n’aurais imaginé partir dans cette direction à 30 ans! Quelle chance nous avons de pouvoir prendre des chemins de traverse, et quelle fierté nous pouvons ressentir d’oser le faire.

      Aimé par 1 personne

  16. erocques dit :

    Félicitation, voici un beau moment de vie.

    J’aime

  17. Ça nous montre qu’il ne faut jamais se décourager, quand on a une idée il faut y aller à fond

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’avais pas d’idée à l’époque, ça s’est fait petit à petit, en tout cas c’est certain la poursuite de ce blog m’a ouvert des portes!

      J’aime

  18. Ninu dit :

    Merci pour cet article, c’est vraiment très motivant de lire que l’on peut toujours changer de voie et se retrouver et que faire un choix de vie à un moment ça ne veut pas forcément dire le graver dans le marbre !
    Belle continuation à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, je suis très heureuse de ne pas avoir une trajectoire professionnelle linéraire, j’apprends beaucoup et je deviens extrêmement adaptable!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s