Le flash info d’avant les congés d’été 2021

Je ne pouvais décemment pas te laisser sur un article aussi pauvre en infos que celui sur mon destin de formatrice. Aussi ai-je décidé de te gratifier d’un dernier flash info avant la pause estivale.

Je kiffe mes sourcils

Mieux: je suis amoureuse de mes sourcils. Folle de mes sourcils. C’est mon dernier coup de foudre en date (j’ai souvent des coups de foudre). J’ai fait ma retouche microblading chez la technicienne que j’avais fait suer à mort, tu te souviens, avec mes j’ai peur et je veux que ça fasse naturel et est-ce qu’il faut mettre de la crème tous les jours.

J’étais vachement plus détendue la deuxième fois, je t’assure. Moins qu’à mon dernier rendez-vous chez le coiffeur, c’est certain, mais relax quand-même. La preuve, chose incroyable, absolument inouïe même: je n’ai donné aucune directive. Aucune. J’étais en totale confiance, en mode faites votre travail, je vous paie pour après tout, exercez votre art, faites-vous plaisir. On sentait que le plus gros avait été fait la première fois (le plus gros, c’est la définition de la ligne). Elle n’a fait que reprendre et étoffer.

N’est-ce pas qu’ils sont beaux? (note à moi-même: trop de rides en plan rapproché)

J’ai suinté des sourcils et j’ai ressemblé à Loana pendant une bonne semaine, encore. Je me suis lavé les cheveux en me pétant les cervicales, encore. Mais cette fois, je n’ai quasiment pas eu de perte de pigments. Presque pas de croûtes. Avec un résultat final ultra naturel, pile comme je voulais, je me lève avec des sourcils parfaits, je m’endors avec des sourcils parfaits, je retouche juste un tout petit peu la pointe qui a un peu moins marqué. Je gagne du temps le matin pour me préparer. Et je vais tester la plage avec mes sourcils de bombasse pour la première fois. Bref, je suis conquise et pense signer pour les retouches annuelles.

J’ai visité Strasbourg à vélo

Quinze ans que je n’avais pas mis un orteil dans cette ville. En réalité, le lieu était anecdotique: j’ai surtout retrouvé mon coup de foudre amical de formation, je le lui avais promis, que je viendrai, elle m’a dit ce qui est bien avec toi M. Lempicka c’est que tu tiens tes promesses. On s’est retrouvées en gare de Strasbourg.

C’était assez irréel de se revoir là, après les confinements, après la vie sous cloche, moi, seule, mon sac de week-end à la main, elle, à vélo, on s’est prises dans les bras, on s’est regardées, on n’en revenait pas vraiment. On a passé la journée et la soirée et la matinée du lendemain à sillonner la ville à pied et à vélo, sans mômes, sans maris, en refaisant le monde. Même elle avait l’impression d’être en vacances dans son propre environnement.

Voilà, pareil mais en brune, et avec des poses moins poufs.

J’ai appris à la connaître un peu plus, on a pleuré -encore- en se quittant sur le quai, et c’était bon ces émotions, ce week-end au grand air, ces gens, ces terrasses de café, les tourniquets à touristes ressortis, les selfies avec la Petite France en arrière-plan, son monde à elle, ses repères, son quotidien, ma parenthèse, la vie retrouvée.

Je suis totalement vaccinée

J’y suis allée en mode mais nan je m’inquiète pas, comment ça y’a des gens qui font des malaises vagaux? Comment ça y’a des gens qui ont mal au crâne et qui ont l’audace de faire de la fièvre? Meuuuuuh non, tout va bien se dérouler, la preuve, la femme qui m’a piquée l’a tellement fait en douceur que je me suis demandé si elle ne l’avait pas injectée dans le rembourrage en sky de la chaise, ma deuxième dose de vaccin Covid.

Je n’ai pas au mal à la tête. Je n’ai pas eu de fièvre. Oh non. Par contre, j’ai pioncé. Le lendemain, je me suis écroulée à 16h30 dans le canapé, moi qui ne fais jamais de sieste, ni de siestounette, rien, écroulée, te dis-je, avec mes filles qui devaient beugler à côté, je ne me souviens plus trop. J’ai émergé le soir, pour me ré-écrouler le sur-lendemain, au bureau. Comme ça, assise sur ma chaise à roulettes. Impossible de garder les yeux ouverts. Et puis, dès que je m’endormais, je partais loooooooin, mais loooooooin, dans des univers avec des dragons et des acteurs de Peaky Blinders et des barbes à papa et des gens qui criaient noooooon et un train qui entrait en gare. Loin, te dis-je.

Alternative, cette expérience de deuxième dose. Mais utile, surtout depuis que j’ai appris qu’elle remplaçait le test PCR pour la Corse.

Pourquoi on re-re-re-re-retourne en Corse

Ce sera notre sixième fois. Je t’avoue avoir été totalement refroidie par la côte d’azur l’année dernière. Attention, c’est très beau, la côte d’azur. Mais qu’est-ce que c’est bétonné, dénaturé. On avait oublié. Je crois qu’on est tombé amoureux de la Corse. Avant, quand j’étais jeune et un peu conne, je fustigeais ces ploucs qui vont toujours en vacances au même endroit, comme si y’avait pas plein de choses à visiter sur Terre et surtout en France franchement on a tout en France la montagne la mer les volcans les lacs les grottes et même les terrils.

C’est là qu’on va.

Bah la Corse, on y revient toujours. Bon, on se saigne de plus en plus pour y revenir, les années passant. Les prix deviennent délirants, entre l’avion, le bateau et les locations, on connaît plusieurs amis qui ont dû y renoncer cette année face aux tarifs prohibitifs.

Mais on y revient toujours, disais-je. Parce qu’en Corse, pas de plage privatisée, pas de plage bétonnée, pas d’hôtel dans les criques: la nature t’appartient, comme elle appartient à tous (oui, je sais, en Bretagne aussi, mais le réchauffement climatique n’est pas encore suffisamment avancé pour que je prenne le risque météorologique d’y passer mes quinze jours de congés annuels). Les espaces naturels sont vierges et incroyablement préservés, en plus d’être somptueux. Notre rêve -parce qu’il paraît qu’il faut avoir des rêves maintenant, les projets de suffisent plus- notre rêve, donc, serait d’investir là-bas comme les bons vieux connards de continentaux que nous sommes.

C’est là qu’on va aussi.

Alors, je sais, tu vas me dire: Mais que quoi donc??? M. Lempicka aime la Corse? Elle qui déteste la chaleur, le soleil, qui se plaint toujours quand il fait plus de 24,5 degrés? Ouais mais la Corse, c’est pas pareil: il existe là-bas le concept du pin. Oui, le pin. Tu sais, celui que tu trouves en bord de plage quand l’immobilier n’est pas venu tout ravager. Et bien le pin, en Corse, il fait de l’ombre. En Corse, je peux passer une journée entière à l’ombre -la vraie, hein- tout en étant à la plage, quasiment les pieds dans l’eau. De là à conclure que la Corse est adapté aux chiantasses de la période estivale, il n’y a qu’un pas, que je ne franchirai pas.

N’hésite pas à me dire où tu t’en vas (ou pas, d’ailleurs) cet été, que je te souhaite reposant et si possible déconnecté. Si je puis me permettre, les glaces Côte d’Or noisettes et chocolat sont un parfait accompagnement pour les deux mois qui s’annoncent. Et j’ai même pas de partenariat.

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Morgane dit :

    Je plus soie pour les glaces Cotes d’or, les caramel chocolat blanc nuii sont top aussi !!!
    Bonnes vacances !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ouais, c’est bien les Nuii? Ce que j’aime dans les Côte d’Or c’est la qualité du chocolat 😍 Bonnes vacances à toi aussi (on y est presque!)

      J’aime

  2. Picou dit :

    Ici ce sera…Bretagne! Ça devrait aller aussi pour l’ombre!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je sens que cette année il n’y aura pas de canicule et donc pas de miracle en Bretagne…mais qui sait? 😉 Passe d’excellentes vacances avec ta petite famille!

      J’aime

  3. Miss Zen dit :

    Belles vacances avec tes magnifiques sourcils, tes délicieuses glaces, tes amis les pins et toute ta petite bande. Profite, moi j’ai malheureusement misé sur le réchauffement climatique et je crains de m’en mordre les doigts !

    Aimé par 2 personnes

    1. Je sens que ce sont les sourcils qui vont peser dans la balance 😀 Ce qui est bien c’est qu’on sait à quoi s’attendre en Corse!
      Passe de très bonnes vacances également, j’en déduis que tu as dû miser sur la côte Atlantique, je croise les doigts 😉

      J’aime

  4. mamoundines dit :

    allez! Je ne procrastine pas et je commente de suite.
    La plage? Ce n’est pas la corse qui m’interpelle mais bien la plage. Je croyais que c était fini la plage et tout son attirail pour toi? Bref, il y a peut être une exception pour la plage corse. ^^ Nous on y a jamais pensé mais c’est vrai que tout le monde revient de la corse ravit en général. Alors…un jour…peut être… quand on sera plus riche…ou sans enfants. C’est dans longtemps je pense.
    Pour le moment ce sera Annecy et comme tout le monde me dit avec le même ton « oh!!!! C’est beau Annecy!! » je pense que ça va être chouette. On croise juste les doigts pour le temps. Mais ça va aller, hein?

    Tu as des magnifiiiiiques soucis ma chérie! Et arrête de faire une fixette sur tes rides sinon je t’envoie une photo de ma face…tu vas voir, tu vas vite relativiser. Et j’ai juste un an de plus que toi, il me semble. Ou 2. mais c’est peu dans la vie d’une peau.

    Bref, passe des belles vacances, culotte au vent (rapport au derniers post) et vive la vie!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne peux malheureusement pas gagner mon combat tous les ans, et puis il faut dire que je déteste la plage (avec les enfants) partout…sauf en Corse. C’est tellement sublime que je n’arrive pas à me renfrogner. Et puis je m’échappe par intervalles pour aller nager loooooooin (j’adore nager loin quand je vois le fond, je suis beaucoup moins encline à nager loin en mer du Nord, au hasard), entourée de montagnes et d’eau, et là je me dis que je suis bénie des dieux. On s’y prend hyper tôt pour réserver et du coup je pense qu’on paie « moins cher ». Tous les gens qui ont dû renoncer s’y sont pris un peu tard…ou alors les prix ont été gonflés cette année, je ne sais pas.

      Tu es la deuxième personne que je connais qui va à Annecy cette année. C’est très beau. Vraiment. Bon, la dernière fois que j’y suis allée, il a fait 39 degrés pendant 4 jours, donc je n’en garde pas un souvenir mirifique (j’étais très clairement au bout de ma life), mais avec des conditions plus clémentes vous allez kiffer. Il fait plus beau à Annecy qu’à l’île d’Oléron en tout cas où non, désolée, il n’y a pas de micro-climat.

      Merci pour les sourcils 😀 Sérieux pour les rides ça se creuse ces merdes…Je lutte toujours avec ma taie d’oreiller et mon ombre 😀
      Et ouaaaaaaaaais, culotte au vent!!

      J’aime

  5. Ah mais il faut absolument que je regarde ton article sur le micro blading !! Je suis en train d’étudier le sujet mais j’en suis encore au stade ou j’ai peur… j’avais pas compris par contre qu’il y avait des retouches à prévoir… ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je l’ai rédigé pour faire marrer plus que pour donner des infos pointues, mais en gros, il faut faire très attention à deux choses: la technicienne (regarde leurs réalisations sur les RS, les avis sur Google) et les pigments (organiques sinon rien). Il y a une retouche incluse dans le prix initial pour le premier microblading (si la technicienne est sérieuse). Elle permet vraiment de finir le travail. Et oui, après il faut prévoir des retouches annuelles, c’est un tatouage semi permanent! J’ai mis un an à franchir le pas mais je ne regrette pas 😊

      J’aime

  6. Je reconnais que tes sourcils sont canons, vraiment ! On ne fait pas dans l’originalité cette année puisqu’on reprend les mêmes destinations que l’été dernier : Charente puis Loire-Atlantique.
    Sinon rien à voir avec la semoule, j’ai (enfin) lu Beloved et ai pensé à toi du long. Tu avais raison, c’est une œuvre littéraire magistrale !
    Bonnes vacances à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci Cécilia 😍
      Oui je sais que la Charente et la Loire Atlantique sont ta prédilection, ta Corse à toi 😉
      Ravie que Beloved t’ait parlé, touchée: je l’ai déjà recommandé à des personnes qui m’ont avoué l’avoir trouvé trop ardu et abrupt. Je suis de ton avis et Beloved fait partie de ces œuvres qui marquent un lecteur À VIE.

      J’aime

  7. ecoGipsy dit :

    Bonne vacances Maman Lempicka et bon repos bien mérité à l’ombre des pins. Bises de Suisse où c’est encore l’hiver tous les 2 jours 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ma lectrice de Suisse préférée, excellentes vacances à toi aussi, option été si possible 😅

      J’aime

  8. la Corse, la Corse… mais décidément, il n’y a que moi qui ne suis pas encore allée en Corse. Mais je connais quand même puisque j’ai vu le film « l’enquête corse » avec Clavier et Reno, as-tu vu ce chef-d’œuvre ? Mon mari m’a beaucoup parlé de la Corse, avec des étoiles dans les yeux puisqu’il y a passé des vacances à poil dans les années 70. Bref, je suis jalouse comme un pou, tes sourcils trop beaux m’énervent, et j’espère que tu vas chopper un coup de soleil pour t’apprendre 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Il est grand temps de remédier à ce trou dans tes pérégrinations estivales!! Je comprends ton mari, d’autant plus s’il a fait la Corse à poil, ça doit être une sacrée expérience que malheureusement, je ne tenterais plus à mon âge avancé.
      Je n’aurai pas de coup de soleil. J’ai les pins, je te rappelle, et 5 flacons indice 50 dans ma valise 😁

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s