J’ai testé pour toi 10#: le microblading des sourcils

-M., j’ai pris rendez-vous pour un microblading des sourcils, mais j’ai trop peur de ressembler à une actrice porno.

-Un quoi? Je sais même pas ce que c’est! (t’as remarqué, je peux écrire actrice porno à ma meilleure amie sans qu’elle y trouve quoique ce soit à redire. C’est ça, l’amitié).

Un. Microblading. Des. Sourcils.

Si tu me connais bien, tu sais qu’il est d’une clarté, d’une évidence, d’une certitude et d’une netteté que ce procédé a été, sinon inventé pour moi, du moins destiné à mon humble personne. Je te le rappelle, je suis une tarée des sourcils. Une tarée. Je reluque les sourcils de toutes les femmes qui m’adressent la parole. Je sais les classer par époque, style, effet de mode, d’ailleurs je me demande si en reconversion prochaine, je ne devrais pas envisager un diplôme de technicienne Philbrows (la Mecque du sourcil).

Après des mois, peut-être même une année de recherches en tout genre, j’ai donc pris rendez-vous, début mars, pour un microblading des sourcils (si tu te demandes pourquoi je réécris tout le temps en entier microblading des sourcils, c’est pour mon référencement Google).

Microblading: mais de QUOI je te parle?

Toi aussi, tu as des sourcils aussi fournis qu’un arbre au plus fort de l’hiver? Toi aussi, tu es née dans les années 80? Toi aussi, tu as été ado et jeune adulte en plein dans les années 2000, période du sourcil extra-fin? Toi aussi, tu regrettes, oh oui, tu regrettes, de les avoir trop épilés? Toi aussi, tu les maquilles TOUS les jours pour leur redonner une ligne digne des actrices hollywoodiennes? Toi aussi, tu as vainement essayé de faire repousser des poils pendant le confinement mais ça ressemble à rien et de guerre lasse, t’as recommencé à épiler, alimentant ce cercle absurde et sans fin?

Le microblading, c’est le sauvetage des sourcils trop fins, clairsemés, trop épilés, trop clairs, bref trop tout, ou trop rien, c’est selon. C’est une technique de tatouage (ouais, c’est un tatouage, je savais bien qu’un jour je me ferais tatouer) semi permanent (faut pas abuser non plus) ultra fin avec des micro-naiguilles toutes petites-petites, qui te corrigent le bazar à la surface de la peau avec une méthode poil à poil que ça fait hyper naturel et qu’on dirait que t’as des sourcils de bombasse pour un an environ. Définition brevetée, copyright, tous droits réservés.

micro-aiguilles

En gros, on te promet de passer d’un regard de pétasse de téléréalité made in 2005 à un regard de top model ultra classe made in 2020. Fini le maquillage. Hop, comme ça. Enfin, comme ça. C’est pas si simple, en réalité.

Microblading: et comment qu’ça’s passe?

Une fois que j’ai pris connaissance de l’existence de la technique sus-citée, rendant au passage grâce au destin et à tous les saints de m’avoir fait naître à notre époque, et non au Moyen Age où j’aurais eu, en plus de sourcils douteux, le visage boursouflé de pustules, les dents jaunes et du poil aux pattes, j’ai commencé à errer sur le net à la recherche du résultat que je ne voulais absolument pas. Ouais, j’ai toujours trouvé que c’était plus simple de procéder par élimination. J’ai donc pris en photo (pour les montrer à la technicienne évidemment) tous les ratés qui donnent l’impression que la cliente a deux carambars parfum caramel au-dessus des yeux.

J’ai également compilé tous les clichés qui me font rêver, avec une ligne de sourcils aussi pointue qu’une fusée Ariane, aussi fuselée qu’une fit-girl en plein gainage, aussi précise qu’une pose de vernis semi-permanent bref, je me suis prise à m’imaginer que moi aussi, j’aurai bientôt une ligne de sourcils à faire baver les influenceuses les plus riches de la planète. Je remarque au passage que les techniciennes les plus courues d’Instagram facturent la prestation pas moins de 350 balles -mais c’est logique, leur cabinet se trouve à Paris, à deux pas des Champs Elysées, comme il se doit.

Microblading avant-après

Je finis quand-même par me demander si je ne pourrais pas trouver quelqu’un qui me ferait le même truc à proximité, et moins cher, même si des montagnes d’articles me rappellent qu’il faut ab-so-lu-ment se méfier des prix peu chers (bizarrement, il ne faut jamais s’inquiéter de ceux qui le sont trop). J’ai trouvé le Graal (c’est que le microblading est devenu un truc à la mode): une brave femme diplômée qui fait ça dans un cabinet dédié, pas trop loin de chez moi, sérieux, avec des pigments de qualité qui ne vireront pas avec le temps, et surtout, dotée d’un doigté qui me garantira un tracé (presque) parfait, ses photos Facebook et Instagram peuvent en attester.

Je prends rendez-vous. Je ne dors plus. Je ne pense qu’à mes futurs sourcils. J’ai hâte, bien-sûr. Mais surtout, j’ai peur. Et si je ressemblais à une actrice porno?

Microblading: le jour J

J’ai posé congé. Je me suis souvenue en catastrophe qu’il fallait me laver les cheveux la veille, parce qu’on ne peut pas mouiller le bazar pendant trois jours- minimum. J’ai pris rendez-vous le plus tôt possible, au premier créneau, à 9h30, parce que j’ai peur de me retrouver à la sortie de l’école avec des rougeurs qui donnerait l’impression qu’on m’a irradiée de l’arcade. Ok. C’est bon. Tout est planifié. Je dis au revoir à mon conjoint avec l’air de celle qui va faire la bataille de Verdun et qui ne reviendra sûrement pas vivante.

J’arrive avec 30 minutes d’avance, normal, pendant lesquelles je mentalise dans mon rétroviseur mes futurs sourcils. C’est l’heure. La femme qui tient dans ses mains ma destinée vient m’ouvrir. Directement, je regarde ses sourcils. Merde, j’les aime pas. Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours l’impression que ça va augurer quelque chose de la prestation, comme quand j’ai rendez-vous chez le coiffeur et que celle qui s’occupe de moi a de vieilles mèches oranges et une coiffure atrocement vulgaire.

-J’ai peur, que je dis à celle dont j’aime pas les sourcils.

Elle me rassure, mais pas suffisamment à mon goût. Du coup je la bombarde de questions. Et les pigments c’est quelle couleur? (Celle de vos poils naturels) Vous allez pas trop épiler? (Juste ce qu’il faut) Ca va faire des croûtes? (Oui) Fallait mettre de la crème anesthésiante? (Non.Trop tard) Et le dessin ça va descendre aussi bas que l’essai au crayon? (Non, ça va être dans le prolongement de la racine de vos poils) Et je peux laver? (Non) Pas d’antiseptique ni rien? (Non) Je mets de l’homéoplasmine, c’est ça? (Oui, ou de la vaseline) Les croûtes, ça va tomber au bout de combien de temps? (trois à quatre jours) Je ponctue tout cela d’un j’ai peur bien chiant toutes les six minutes.

J’ai l’air de la gaver. Surtout quand elle me tend le miroir pour un premier avis et que je lui dis c’est superbe hein ce que vous avez fait, c’est hyper naturel et tout et tout mais vous voyez, là, l’arc, il est trop cassé justement je voulais récupérer une ligne plus fluide c’est possible de me le faire un peu plus…ouais, droit, voilà c’est ça c’est possible? Je lui ferai reprendre le tracé quatre fois. Pardon, je suis chiante, que je lui dis. Faut dire qu’à 230 balles, j’ai un peu droit de l’être.

Une heure plus tard, le miroir rend son verdict, je ressemble des sourcils à une star de cinéma, avec un soupçon de top model, en mieux. J’irradie de bonheur. Merci, que je lui dis, merci, c’est génial ce que vous avez fait, j’adore, que je répète. Elle se détend, la pauvre. Je vois enfin un sourire se dessiner sur son visage. Je crois que je lui ai mis la pression. Un peu.

microblading juste après

Je prends tout plein de photos, que j’envoie à Machin, à Truc, enfin pas à la Terre entière hein, juste aux gens que j’avais prévenus. Putain j’adore c’est trop beau attends elle m’aurait pas fait trois poils en moins au sourcil gauche? Canon!! Super naturel!! J’adore! Mes proches valident aussi: je ressemble bien à une star de cinéma avec un soupçon de top model, en mieux.

Le temps de rentrer à la maison et de montrer le résultat à mon mari, je ne ressemble plus du tout à une star de cinéma avec un soupçon de top model, en mieux. Non, je ressemble désormais à une lofteuse déchue qui aurait trop forcé sur le crayon à sourcils lors d’une énième overdose.

Microblading: les suites

J’entame déjà la cicatrisation. Paraît que c’est normal. La peau rejette le pigment. Pour rejeter, elle rejette. Mon mari n’ose pas me le dire alors, mais paraît que ça me durcit le regard. Heureusement, au moment d’aller chercher les enfants, il pleut: Je fous une capuche, que je double d’un parapluie, je baisse la tête et personne ne verra rien. Malheureusement, au moment d’aller chercher les enfants, il pleut. Une véritable tempête. Je te rappelle que je peux pas mouiller le bazar fraîchement exécuté pendant trois jours. Je ferai la route aller, puis retour, en maugréant des jurons très vulgaires au départ (avant 16h30), puis moins vulgaires par la suite (après 16h30), en maudissant Dieu, les anges, les saints, les capuches trop courtes et les parapluies premier prix.

Le premier soir, je ne dors pas bien. Faut dire que j’ai eu la bonne idée de regarder sur le net les ratés du microblading et que je m’imagine déjà en Frida Khalo, ou bien avec un quadruple sourcil orange fluo (ce qui n’arrivera pas, non, non, non, puisque ma technicienne a utilisé des pigments organiques haute qualité, et non des pigments chimiques).

Les premiers jours sont très pénibles. Comme il faut mettre de l’homéoplasmine sur les sourcils pour la cicatrisation, je suis l’incarnation d’une vieille serpillière suintante: mes sourcils sont gras. Ma peau est grasse. Mes cheveux sont gras. Mon humeur est grasse. Je suis grasse. Je rêve d’une douche pendant laquelle l’eau ruissellerait sur mon visage comme dans une pub Ushuaïa, je rêve de voir mes sourcils avec des poils secs.

Après 2-3 jours, j’ai envie de chialer et de m’immoler. Qu’est-ce que j’ai fait? Et si je restais tout le temps comme ça? Et si les croûtes ne tombaient pas? Vais-je décéder des sourcils?

Après 4-5 jours , ça y est, ça commence à éclaircir tout doucement. Je ne vois pas vraiment de croûtes, je ne sais pas s’il y en a, mais je sens que le pigment est en phase descendante de rejet, et que j’ai passé le plus dur. Je me lave enfin les cheveux, en me bousillant les cervicales au passage, parce que la technicienne a dit pas d’eau pendant trois jours minimum, mais une semaine c’est mieux et que je suis (très) bonne élève.

Après 7 jours, je suis en train de redevenir une bombasse, je me fais des clins d’oeil dans le miroir, mes sourcils sont au top de leur sexytude, je commence à me remaquiller (pas les sourcils, hein, fini ça, héhéhé!) et à pouvoir les mettre en valeur.

microblading après 7 jours

Après 8 jours, les croûtes que j’avais pas vues mais qui en fait étaient bien là commencent à tomber. Je suis contente, parce que j’ai bien fait mon travail de fayotte: en-dessous, on voit très bien le tracé initial, même s’il s’est éclairci (il est censé disparaître avec les croûtes, puis revenir. Selon mon mari, cela porte un nom: arnaque).

Mes sourcils vont continuer de cicatriser et d’évoluer. Une retouche dans trois semaines (comprise dans le prix) devait me permettre de fignoler l’oeuvre d’art, oui, l’oeuvre d’art, messieurs-dames (et accessoirement, de repasser par toutes les étapes sus-décrites, y compris l’épisode dépressif). Je dis devait, parce que dans trois semaines, on sera (encore) confinés. Personnellement, tout à fait intimement même, je classerais les salons esthétiques dans les commerces essentiels. Mais je doute que Castex soit de mon avis. Il n’y connaît rien aux sourcils, ça se voit.

Cet article aura normalement une suite…


25 réflexions sur “J’ai testé pour toi 10#: le microblading des sourcils

  1. Ah!!!! de la légéreté! Ca fait du bien en ces temps mornes.
    Mais tu n’as pas dit si ça faisait mal ou pas?
    Et tu m’as fait rire parce que je t’ai très bien imaginée harceler cette pauvre dame! Mais bon, c’est ce que je peux admirer chez toi : « Rien à faire! Je le dis quand même quitte à passer pour une chineuse! ».

    Bref, j’ai toujours trouvé tes sourcils très bien au naturel…mais aussi maintenant. Alors tout va bien.

    Aimé par 1 personne

    1. N’est-ce pas? De la futilité, même!
      Alors pour la douleur: un homme se roulerait par terre en hurlant, mais pour une femme, c’est tout à fait supportable, surtout après avoir accouché. Ça fait comme de grosses griffures, mais sur un tout petit espace.

      Franchement, ça aurait été pour un soin chez la podologue, je dis pas. Je me serais contenue. Mais là, on parle de SOURCILS. Ça te change un visage. J’ai pas regretté d’avoir été chiante.
      Mes sourcils, je ne les ai jamais vraiment laissés au naturel. Au naturel, ils était clairsemés, sans ligne définie, ils me faisaient un regard triste. Mon but c’était de retrouver une ligne structurée et surtout, de gagner du temps en n’ayant plus à les maquiller.

      J'aime

  2. Tu m’as bien fait rire. J’y réfléchirai quand ça ne sera plus la mode des gros sourcils géométriques. En tout cas, le résultat te va très bien.
    Ton histoire avec les sourcils de la dame me rappelle un rv chez le coiffeur. La coiffeuse insistait pour me faire des mèches différentes. Elle m’a tellement énervée à insister que j’ai fini par lui dire que je n’aimais pas car ça faisait vulgaire… Ensuite, j’ai remarqué qu’elle avait elle-même des mèches de différentes couleurs…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton retour! C’est clair que la mode actuelle est à double tranchant: pour ma part, je trouve que c’est un grand bienfait que les sourcils fournis soient à la mode. Un GRAND bienfait (je pense notamment à mes filles qui ne défricheront pas leurs sourcils impitoyablement et prématurément). En revanche, oui, ça peut virer très vite au truc géométrique (très à la mode chez les influenceuses), ça faisait partie des trucs que je ne voulais absolument pas.
      Pour la coiffeuse tu parles du fameux look raton-laveur?? Très à la mode également dans les années 2000, heureusement tombé en désuétude, mais pas chez tout le monde, apparemment 😉

      J'aime

  3. aahh tu m’as fait rire !! quelle aventure ! je suis sure que tes sourcils etaient très bien ? ( lance pas de cailloux steuplé) bon. moi je suis plutot dans la catégorie fournie, et j’ai jamais trop épilé, a part ceux qui sortaient vraiment trop du rang. du coup je m’épargne ce truc, tant mieux ! le suel souvenir que j’ai de toi quand je t’avais vu par ecran interposé, c’est que tu était très jolie. voilà. bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! N’est-ce pas, quelle aventure! Ça me change de mes jours en télétravail et de mes virées au supermarché! Non, vraiment, objectivement, mes sourcils n’étaient pas très bien. Clairsemés, sans ligne définie. Heureusement j’ai beaucoup de poils comparativement à certaines, donc le microblading se fond vraiment dans mes sourcils naturels. Je t’envie, j’aurais adoré avoir des sourcils très fournis et foncés au naturel. Mais ma génétique ne m’a pas gâtée à ce niveau! Et merci pour le compliment 🥰

      J'aime

  4. En effet, ça a l’air super naturel et ça te va très bien (et j’ai bien ri) ! En ce qui me concerne, je coche toutes les cases de ta liste de « toi aussi… », sauf que, par je ne sais quel miracle, je ne les ai jamais épilés de trop (à 16 ans j’étais déjà pas in…), donc ça va, un peu de crayon et j’ai forme humaine. C’est un héritage familial, mes sourcils à la mode Verdun, toute la famille de mon père a les mêmes (mais comme ça fait partie du package génétique qui contient aussi l’option « faire toute sa vie 20% plus jeune que son âge », je ne peux même pas me plaindre)
    Du coup, ça plus le fait que je suis aussi de la team casse-pieds « pouvez orienter ce poil de 3° plus à droite s’il vous plaît ? », je crois que c’est mieux que je reste avec mon petit crayon matinal 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci, ça me fait plaisir ce retour! Moi non plus je ne les ai jamais épilés à outrance mais je n’ai jamais eu une jolie ligne bien dessinée et fournie au naturel (Héritage familial également), mais à choisir, comme toi je prendrais l’option sourcils Verdun ET jeunesse prolongée (mais quel cadeau de la vie!!) 😂
      Et je suis la preuve vivante qu’une chiantasse des sourcils peut obtenir un résultat qui la satisfasse!

      J'aime

  5. Punaise mais t’en arriverais presque à me complexer avec tes sourcils lol. Plus que je me regarde dans la glace, plus je me trouve ringarde (pleurs). Bref, j’espérais que cette mode du gros sourcil disparaitrait aussi vite qu’elle est apparue : grossière erreur car les trentenaires se sont aussi engouffrées dedans. En tout cas, ravie que tu sois aussi happy du résultat, cela va très bien même si en toute honnêteté, tu n’avais pas besoin de ça pour être très jolie^.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce qui est génial avec les effets de mode, c’est qu’ils sont passagers: dans quelques années, ce seront sûrement mes sourcils qui seront terriblement ringards et les sourcils fins qui auront de nouveau la côte! Heureusement mon microblading aura disparu d’ici-là 😉

      En réalité mes sourcils sont quasiment pareils que lorsque je les maquillais avant, je ne les voulais pas plus gros mais plus structurés! Merci pour ton commentaire Cécilia 🥰

      J'aime

  6. On peut dire que toi, tu es une aventurière de l’extrême. Une Indiana Jones de l’esthétique ! Quelle audace ! le résultat est fort beau, je n’aurais jamais osé. Mais tu étais déjà très jolie auparavant.
    Le truc le plus foufou que j’aie fait de ma vie, c’est une pose de vernis semi-permanent, tu vois le level. Je ne me suis jamais posé tellement de questions sur mes sourcils, je ne les ai jamais épilés. Comme Cécilia je déteste les sourcils à la Cara Delevingne, et je suis peu les effets de mode esthétiques, teinture de tifs et tutti. Par contre, si tu as un avis sur le yoga facial, je suis vivement intéressée.

    J'aime

    1. Héhé, je détiens peut-être un nouveau concept, un Kho Lanta de l’esthétique!

      Sinon, moi aussi je trouve les sourcils de Cara Delevingne affreux…sur elle. Ils ne vont pas du tout avec son visage, ni ses cheveux. Mais tu fous les mêmes sur une brune typée oriental, c’est magnifique.

      On en vient à cette mode des gros sourcils, totalement idiote car ce qui compte dans un beau sourcil, c’est qu’il aille avec l’architecture du visage. Ma technicienne a pris des mesures avec une règle et tout, par rapport à mes arcades, mon nez, mes yeux…voilà pourquoi je ne suis pas allée chez une technicienne parisienne numéro 1 sur Instagram: elle fait les mêmes sourcils à toutes ses clientes. Pochoir.

      Après là où je suis persuadée que cette mode est un bienfait, c’est qu’elle empêchera toute une génération de massacrer ses sourcils, parce qu’un sourcil mal épilé trop longtemps est quasi impossible à rattraper. Et selon mon avis, si les gros sourcils ne vont certes pas à tout le monde, les sourcils trop fins ne vont à quasiment personne.

      J'aime

  7. Très drôle ta façon de le raconter !

    Je change de sujet 🙂
    Etant enseignante et souhaitant me reconvertir, j’ai beaucoup suivi ton parcours….

    Tu es toujours très contente de ton poste , comment ça va pour toi ?!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour! Toujours très contente oui, surtout que je suis montée en charge récemment et suis devenue formatrice à côté. Sans compter le télétravail que j’apprécie énormément. AUCUN regret. Vive la vie!

      J'aime

    1. Le SACDD n’existe plus en tant que tel, j’ai passé la dernière mouture de l’ancien concours en 2019! Je te souhaite tout le succès possible, une ex collègue a franchi le pas en 2020 (SA comme toi, elle a réussi à avoir l’écologie!)

      J'aime

      1. Tu m’avais parlé d’un groupe FB que tu avais crée au sujet de la reconversion, j’ai son titre, mais je ne le trouve pas, est-ce qu’il existe encore ?

        J'aime

      2. Ouh là non, ça fait plus d’un an que j’ai quitté les réseaux sociaux, j’avais proposé à quelqu’un de prendre le relais du groupe mais personne ne s’est manifesté!

        J'aime

  8. Hello, pouvez vous m’indiquer le contact de la technicienne que vous avez choisi (en mp mail si vous ne pouvez pas le dire directement) ? Le résultat est très réussi et rares sont les bonnes références en la matière

    Aimé par 1 personne

  9. Bon quand même, il était temps que je commente cet article que j’ai lu aussitôt et qui m’a absolument MOURIR de RIRE !!! Non mais tu es vraiment une championne pour tester des choses que j’imaginerais jamais ! Moi qui n’ai jamais prêté attention aux sourcils des autres (sauf ceux de Cara Delevingne que je trouve HIDEUX), ni aux miens (ils sont quelconques et cela me convient), après la lecture de ton article, je me suis surprise à redresser mes poils qui ne rentraient pas dans la ligne et à scruter le regard des femmes que je croisais au au-dessus des masques, pour les comparer. Il n’y a pas à dire, tu es une influence née ! 🙂 Alors, avec du recul, satisfaite ou non de ton microblading ?!

    Aimé par 1 personne

    1. Ahaha, mais c’est le résultat de recherches effrénées pour avoir les plus beaux sourcils du monde 😄
      Des copines m’ont fait la réflexion après avoir lu mon article « t’as pensé quoi de mes sourcils l’autre jour? » LOL
      C’est très très ancien chez moi cette fixette!
      Je suis ravie de mon microblading qui est ultra, mais alors ultra naturel! Les pigments ont relativement bien tenu mais moins sur mon sourcil gauche, il faudra donc une retouche (dès que les commerces rouvriront)! Mais vraiment je ne regrette rien et pense même faire un entretien annuel 😊

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s