J’ai testé pour toi#9 : la street dance à 36 piges

– Bonsoooooooooir !

Bonsoir.

– C’est ici pour le cours de street dance ?

Oui.

Bon. Je vais m’asseoir là, c’est bien. Scanner en marche. Elles ont quel âge les meufs, là ? Moyenne d’âge 20 ans. A vue de nez. 20 ans, bordel. Ah, elle elle a l’air un peu vieille. Je vois de micro-ridules autour de ses yeux, et sa peau n’a pas un grain parfait comme toutes ces jouvencelles, là. Attends, c’était écrit cours lycée/adultes. J’ai ma place. Suis adulte, merde. Pis en plus j’ai fait 8 ans de danse. 8 ans y’a 15 ans, ça compte nan ? Je vais toutes les péter, tu vas voir. Elles vont en prendre plein la vue avec THE mère de famille, tu vas voir.

Applaudissements dans la salle à côté.

Youhouhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!!

Re-applaudissements.

Ouais vas-y Céliaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!

My God. Mais que font-elles ? Il ne s’agit que du premier cours, sont-elles déjà en train de faire des battles ?

Une tête surgit par la porte de la salle d’à côté. Celle de la prof.

Venez, les filles !

Je rentre. Pose mes affaires. Jette un regard sur un troupeau de pucelles en sueur.

Allez les girls, on reprend ! Let’s goooooooooooooooooooooooooooooooo !

C’est quoi cette musique ? Je reconnais rien d’à peu près consensuel. Mais que font-elles ? Ah ouais quand- même. Ah ouais. Mon dieu mais je vais me déboîter une cervicale si je fais ça. J’espère qu’elle va faire un échauffement. Un bon échauffement. Whoulouloulou, pas bon pour le périnée, ça. On voit qu’elles ont jamais accouché, les meufs. Vous verrez dans 10 ans. Mais bordel, elles vont à fond la caisse, y’a un bouton ralenti ou quoi ? Et on est le 7 septembre. Le 7. Autrement dit, c’est le premier cours. Ok. Tout va bien. Respire. Elle va pas te faire faire la même chose, tu es dans le cours tous niveaux. Tous niveaux. Ca veut dire débutants inclus. Mais qu’est-ce qui m’a pris de m’inscrire au street dance ? J’aurais dû faire valse initiation.

Voilà, elles ont fini. Bravooooooooo. Ah ouais, bravo, mais franchement. Respect. En même temps elles ont la moitié de mon âge. Nan, aucun mérite, en fait.

Le deuxième cours commence, on s’assoit tous en cercle pour les présentations.

Salut, moi c’est Audrey, j’ai 19 ans, dont 5 ans de modern jazz, 4 ans de classique, 4 ans de hip hop, et 7 ans de street dance (attends, le compte dépasse son âge, c’est possible, ça?). Je suis là, parce que j’aime trop la danse et voilà, quoi.

Salut, moi c’est Lola (rien que les prénoms te montrent que t’es has been), j’ai 15 ans (whaaaat?), j’ai fait 8 ans de GRS (elle va nous faire des grands écarts la connasse), et là j’avais envie de faire de la street dance parce que j’ai vu des vidéos sur Tik Tok et voilà, ça me plaît vachement. Voilà, quoi.

Alors, moi c’est Dania (la vieille), j’ai 33 ans (ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaais, Alléluia, merci mon Dieu, Allah akbar et tout), et j’ai voulu faire du street dance parce qu’en fait, y’a que ça qui m’arrangeait au niveau horaires.

Ok. Pourquoi pas. Elle, elle est là en touriste. Suis pas seule. Suis pas seule, bordel.

C’est à moi. Bon. Allons-y franchement, au point où on en est.

– Bonsoir, alors moi c’est M. Lempicka, et je me sens atrocement vieille.

Bah, t’as quel âge?

– J’ai 36 ans (gloups).

Mais t’es vachement bien pour 36 ans! (Merci bien.)

– J’ai 3 filles de 3, 7 et 9 ans, j’ai fait 8 ans de danse, moderne, contemporaine, orientale et de salon. Ca fait 10 ans que je veux reprendre, mais voilà, les enfants, le boulot, j’ai toujours repoussé et cette année je me suis dit que je m’y remettais. J’ai choisi la street dance parce que je voulais une danse que je ne connaissais pas, je me lance une sorte de défi, voilà. Et j’ai l’impression que je vais jamais y arriver. Je me sens rouillée de partout.

Alors ma chérie stop. Déjà j’adoooooooooooooooooooore l’idée que tu te lances un défi, c’est mon but en tant que prof, faire en sorte que les gens se dépassent, ok? Y’a pas de barrières. Y’a que les barrières que vous vous mettez. A la fin de l’année je te garantis que tu seras une vraie déesse, ok? T’as des atouts. Ta maturité, ta sensualité, ta féminité. Ca va le faire, t’inquiète pas.

Mouais. Dans les trucs en -é, elle a oublié périnée défoncé. Articulations ankylosées. Et coordination émoussée.

Pas le temps de me poser des questions, le cours commence. Echauffement. Le hasard a voulu que je me coince les cervicales la nuit dernière, je ne peux donc tourner la tête que d’un côté. Ca commence bien. L’échauffement, je gère. Je gère grave, même. Quand il faut descendre en squat tenu pour chauffer les cuisses, comment te dire que je trucide les petites jeunettes qui n’arrivent pas à tenir plus de 30 secondes la position. Eh ouais. Y’a sportive et sportive, meuf. Gniark Gniark.

Mais, qu’est-ce qu’elle fait la prof? Pourquoi elle s’excite comme ça d’un coup? J’étais bien moi avec mes fentes et mes squats! Doux Jésus cet enchaînement! J’ai rien capté! Me voilà plantée au milieu de la pièce comme quelqu’un qui viendrait de rater un train. J’avais dit quoi déjà? Ah oui, y’a sportive et sportive.

Musique des Pussycat Dolls (qu’elle dit la prof. Sinon, j’en savais rien, hein).

Et là, tout s’enchaîne. Sans comprendre ce qui m’arrive, je fais se succéder des à-coups, des vagues, des vibes, des déhanchés, des levés de talons, des coups de tête, des coups de cheveux (si, si, des coups de cheveux), des ondulations de bassins, des enroulés de cul, des positions d’actrice porno au sol, des remontées soudaines. Je raccroche à peu près. Je mémorise la choré. Je fais n’importe quoi, ou plutôt comme je peux les 3/4 du temps. Ca ressemble à peu près à ce que fait la prof. A peu près.

Alors, stop les girls. Sur ce mouvement, là, c’est hyper sensuel. Faites-vous plaisir les meufs.

– Mais j’ai même pas le temps de me faire plaisir, sur ce mouvement! (la vieille de 36 ans a parlé).

Alors ça, c’est un problème de mémoire, ma chérie. Quand on n’a pas activé sa mémoire depuis un moment, c’est des réflexes qui doivent revenir, il faut que ton cerveau retravaille, ça va revenir avec la pratique.

J’ai 36 ans, pas 80, bordel, j’ai passé une année à préparer un concours y’a un an de ça, et tu me parles de mémoire? Je la connais ta choré. C’est juste que je suis trop vieille pour faire tenir tous ces mouvements en si peu de temps. Alors y ajouter de la sensualité…Bon, je vais gigoter ma tignasse, ça fera illusion. Un petit regard de pétasse, et le tour est joué.

C’est bien, M. Lempicka!!

Trop bien, le regard de pétasse a fonctionné.

T’as une super gestuelle, j’t’assure, tu es très féminine, après faut juste travailler la technique quoi.

Je suis dans Danse avec les Stars. Je viens de me ramasser un 5/10 par Jean-Marc Généreux.

Je terminerai la séance en transe, en sueur, désorientée, sur un pas chassé à moitié exécuté, m’enfuyant au moment même où il fallait refaire toute la chorégraphie devant les congénères pré-pubères. C’est l’heure, après tout.

T’y vas, M. lempicka? Bah oui, toi c’est normal (toi, l’ovni multipare). Tu reviens la semaine prochaine, hein?

Si j’ai pas une vertèbre démantibulée, peut-être. En attendant, je vais aller me coucher avec une bouillotte et un suppo. A plus, les meufs.


33 réflexions sur “J’ai testé pour toi#9 : la street dance à 36 piges

    1. Ahaha, il n’y en aura pas, ou alors dans une autre discipline! En fait je veux aussi reprendre la danse de salon, mais j’ai un niveau trop haut pour les débutants, et pas assez avancé pour le cours suivant. Les cours particuliers sont hors de prix. Bref suis un peu dans l’impasse…

      J'aime

  1. J en pleure tellement je ris !! Rassure moi, tu t es vraiment inscrite ou c était une séance d essai ? … Fais attention de ne pas te faire mal ; le problème dans ces trucs là, c est qu il faut être au taquet tout de suite au lieu d y aller molo . Tu n as pas le temps de t appliquer à faire les mouvements correctement ! Bon courage 😂

    Aimé par 1 personne

    1. C’était un essai!
      En fait cette danse m’a totalement déroutée: il n’y a aucun pas compté, c’est au feeling, ça alterne doux et saccadé, lent et rapide mais sans aucun repère « posé », j’ai trouvé ça un peu brouillon, en mode « vas-y fais comme tu peux », et du coup pour les mouvements complexes, impossible de décomposer en te disant « sur le 2 j’ai le bras en l’air, sur le 4 je repose mon pied… ». J’ai appelé la présidente du club pour en parler, elle me dit que c’est le principe de la discipline, on ne compte pas. Du coup ça ne me convient pas, j’ai besoin de quelque chose de plus académique je pense.

      J'aime

    1. J’ai aimé son discours, sur le principe elle a totalement raison, et je n’arrête pas à cause de mon âge ou du fait que j’ai fait comme je pouvais (objectivement je trouve que je m’en suis pas mal sortie) mais parce que je n’ai pas pris beaucoup de plaisir à danser…Mais beaucoup à raconter 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Ha ha, j’ai trop ri !!! Y’a pas moyen, il nous FAUT une vidéo de ton spectacle de fin d’année !!!!!! (et une de tes débuts, forcément, pour mesurer les progrès !) Blague à part, très bon choix de cours et de défi, j’adore et je suis sûre que tu vas assurer (même si ton périnée va morfler) ! Bisous de ta copine en sueur après son mardi soir zumba (au premier rang siouplé, faisant rager les jeunettes !)

    Aimé par 1 personne

    1. Il n’y en aura pas Ariane, je vais tester le Lyrical Jazz (la présidente du club m’a astucieusement déroutée vers cette discipline), qui est plus académique, avec des pas comptés, mais je ne sais même pas si j’ai envie de ce type de cours, peut-être trop « contempo » à mon goût. Je vais voir. Ma vraie envie ce serait la danse de salon mais c’est la croix et la bannière pour trouver des cours et des horaires qui me conviennent.
      C’est super que de ton côté tu continues la Zumba, il FAUT se faire plaisir (sensualité ou pas :-D)

      J'aime

  3. J’adore !!! 😀 Moi j’ai fait du bodyjam (qui doit ressembler peu ou prou à ton street dance) pendant 2 ans, et bien j’ai vécu à peu près la même situation au début (avec en plus langue que je pigeais pas), ha ha !

    Tiens du coup je suis retournée voir l’article que j’avais écrit à l’époque, je te le partage si tu veux te sentir moins seule ! : https://misstexasblog.com/2017/08/17/le-bodyjam-et-moi-ou-comment-lexpatrie-ne-pige-rien-a-son-cours-de-danse/

    Bon courage pour la suite de l’année !

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour la tranche de rire! Et bravo au passage d oser vous relancer…personnellement, après je ne sais combien d années de danse avant mon premier enfant, après 10 ans et 2 autres enfants, pas sûr que j oserais franchir la porte d une salle de danse…je vais essayer d aller nager, ce sera plus doux! Mais sincèrement, bravo !

    Aimé par 1 personne

  5. Non mais quelle idée à 36 ans ? Moi même en rêve je n’essaye pas. J’ai déjà du mal à réussir les mouvements du step (tu vois le niveau). Bon mais la coordination motrice, c’est pas tellement mon truc à la base, je réfléchis trop. C’est pour ça que Audrey et Lola y arrivent mieux que moi, et toc prenez ça dans les dents, jeunes écervelées.
    bon, tu nous fais tango avec ton mari la prochaine fois ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense sincèrement que la coordination s’émousse avec l’âge. Mais pas la capacité à bouger le bassin de façon indécente. Pour le mari: la danse et lui, ça fait 2, voire 3 ou 4. Mais on a déjà fait quelques cours ensemble. Qu’est-ce qu’on s’est marré!

      J'aime

    1. Non, j’arrête parce que c’est une danse qui part dans tous les sens (ou alors la prof l’enseigne mal) et je ne m’y retrouve pas!
      Merci en tout cas pour ce retour, rien que pour le plaisir que j’ai eu à écrire ça valait le coup de tester 😄

      J'aime

  6. Merci pour la tartine de rire ! Est-ce que le cours de danse latines d’hier donnera lieu à un récit aussi drôle ?

    Ca rappelle des souvenirs d’il y a 2 ans… J’avais testé des cours de modern jazz débutant, me disant que malgré quelques années de pause, je ne serais pas si mauvaise étant donné le cumul de 3 années de GRS, 3 de gym, 3 de natation synchronisée, 1 d’acrobaties, une dizaine d’années de danse contemporaine, plusieurs de salsa, bachata, kizomba, danses de salon,… (Un mélange entre les profils d’Audrey et Lola, mais presque aussi agée qu’elles deux réunies !)… Pareil, les mouvement n’étaient pas assez décortiqués et carrés à mon goût, j’ai eu une impression de faire comme je pouvais pas super agréable, mais surtout, surtout… Je n’ai pas supporté le fait de passer 1h30 face à un miroir. L’idée de réitérer était tout simplement impossible !

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis pas allée au cours de danses latines non plus: je crois que j’ai besoin d’un partenaire. Enfin, je ne crois pas, j’en suis sûre. Quelqu’un en qui j’ai confiance, les danses latines étant très très sensuelles, je ne me vois pas en faire avec le premier venu.
      Ton parcours sportif m’a fait sourire, ça force le respect dis-moi!
      On a eu exactement le même ressenti!! Pourtant le modern jazz est compté non? Après je me dis que la prof y est peut-être allée un peu fort, sans considération pour les divers profils de son groupe! Quant au miroir…je l’ai plutôt bien vécu…même si je me suis trouvée fripée à côté de toutes ces jouvencelles!

      J'aime

  7. Ton talent d’écriture ne s’émousse pas lui en tout cas!! Je ne suis pas bonne du tout en danse, j’aime assez la sensation mais j’ai tjs l’air stupide (et en plus je suis envieuse dans ce cas, je vois des filles qui font mieux que moi et ça m’énerve lol). Je suis définitivement meilleure boxeuse (j’imagine toutes ces maudites danseuses, ça m’aide LOL)

    Aimé par 1 personne

  8. Mais j’ai tellement ri! Note pour plus tard: lire ton blog dans le train, toute seule et pas au boulot où je pourrais avoir du mal à dissimuler un éclat de rire planquée derrière mon PC!
    Merci pour ce moment, comme dirait l’autre !
    Et…. on veut la suite!

    Aimé par 1 personne

  9. Et bien, j’aurai bien ri et appris un truc ce soir. Je ne savais pas ce qu’était la street dance. J’ai regardé une vidéo et je crois que ce n’est pas pour moi. Quand j’étais jeune… avant d’avoir 17 ans, j’ai fait beaucoup de modern jazz, j’en faisais trois heures par semaine, j’ai fait de la GRS et un peu de classique. A l’époque, j’avais un très bon niveau de souplesse, je touchais même le grand écart facial… Enfin, c’était à l’époque…

    Aimé par 1 personne

    1. Bah écoute visuellement ça décoiffe mais j’aimais bien, ça changeait, et puis j’adore danser en soirée donc je me suis dit que grâce à ça je pourrais me la péter grave mais…non. 😀
      Mais dis donc, tu faisais partie du clan des connasses à grands écarts alors? (dixit la meuf souple comme un tronc d’arbre qui n’a jamais réussi qu’à toucher le bout de son gros orteil jambes tendues)!
      Ca reste, la souplesse?

      Aimé par 1 personne

      1. Ca s’en va et ça revient… pas ! Je suis longtemps restée très souple et pouvais encore faire le grand écart latéral avant d’avoir des enfants. Depuis, j’ai bien remarqué que ma jeunesse et ma souplesse étaient parties ensemble. 😉

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s