Le flash info de l’été 2020

Oui, ce blog semble actuellement aussi asséché que l’ensemble des cours d’eau en France. Ce n’est pas que je n’y pense plus, au contraire. Chaque jour, de petites pensées volettent vers mon espace, mais voilà, elles volettent, elles n’ont pas de but, pas même une trajectoire, elles volettent joyeusement et rien ne me vient. Rien. Pas un sujet polémique. Aucun éclair de génie qui ressemblerait à Eté: comment rester à peu près mince en bouffant une glace Côte d’Or chocolat-noisettes tous les jours? Rien. J’ai l’impression que mon cerveau est à sec, lui aussi. Comme si j’en avais extrait tout le jus pendant ces trois années, et qu’il n’en restait que des gouttelettes aujourd’hui. Ce sont ces gouttelettes estivales que je t’offre, dans ma grande mansuétude. Gouttelettes d’inspiration. En période de canicule, c’est beau.

Je hais la canicule

Sans transition, et parce que j’ai envie de me plaindre, que c’est mon blog et que je fais ce que je veux, j’avais envie de crier ma haine de la chaleur. Du soleil. De la lumière. De la moiteur. En temps de canicule, je deviens non seulement très chiante, mais également dépressive. Je rêve de Norvège, de fjords, de glaciers, de vent, de pluie, de givre, de bise, je déteste vivre dans le noir, cloîtrée, je déteste ne pas pouvoir faire ce que je veux quand je veux, je déteste transpirer dès le moindre mouvement, ne pas pouvoir manger sur la terrasse, mal dormir, je déteste attendre que ça finisse, attendre de vivre. Voilà. C’est ça. La canicule me prive de jours de vie à vivre à fond. Je ne vis qu’à un quart de moi-même, pendant la canicule. C’est trop peu, tu en conviendras, surtout que la vie est courte, comme nous le savons tous.

Je n’aime définitivement pas la plage, mais je survis

Bon, on a testé à nouveau la plage cet été, il faut dire que l’année dernière, les filles nous avaient dit qu’elle leur avait manqué. Les pauvres, les lacs italiens, c’est vrai que c’est une torture. Soit. Soyons des parents modernes à l’écoute de notre progéniture, faisons des compromis, allons à la mer cette année. Prenons la tente anti-UV, les sceaux, les pelles, les râteaux, l’épuisette, les tenues anti-UV, la crème solaire qui colle, les bouteilles d’eau trop chaudes, les tongs, les serviettes dégueulasses encore à moitié humides et pleines de sable, garons-nous à trois kilomètres sous le cagnard, oh oui, faisons des châteaux de sable, allons-y gaiement, j’aime la plage, tu aimes la plage, il aime la plage, nous aimons la plage, non, je ne serai pas cette mère aigrie, je prendrai sur moi, force, courage et honneur.

sand-toys-4298204_1920

Sais-tu ce que mes petites péronnelles ont eu l’outrecuidance de prononcer à plusieurs reprises?

Oh nooooon, pas encore la plage, on est déjà allés mardi!

Ouais. Rude, hein?

Elles ont gagné. L’année prochaine, ce sera le Groënland pour tout le monde.

En exclusivité mondiale: je n’ai pas bronzé

Non, guère de ralliement au photovieillissement cet été. Régulièrement, j’ai bien apostrophé mon mari, après avoir guetté une pauvre hère aussi phosphorescente que moi:

– Je suis quand-même pas aussi blanche qu’elle, hein?

– Bah, si.

Mais attends, c’est pas possible. Quand je me regarde, je suis objectivement moins fantomatique que cette fille, là-bas! L’effet de réverbération s’amplifierait-il avec la distance? Suis-je en train de me leurrer moi-même? Et, mais qu’est-ce qui m’arrive? Je ne cherche pas à bronzer! C’est mon choix! Faut que j’assume, bordel! Mais…qu’est-ce qu’elles font ces deux bombasses au fond? Hein?? Des squats dans l’eau? Elles me cherchent ces grognasses? Mais je rêve, leurs séries sont vachement plus longues que les miennes! Ça doit être pour ça que j’ai encore un peu de cellulite. Les voilà qui tiennent deux minutes sans remonter maintenant. Et elles sourient, en plus. Connasses.

Un mois de vacances, c’est mieux que deux

Pas dans l’absolu, hein, évidemment.

Mais un mois de vacances sans rien faire, sans rien préparer, sans penser à la rentrée, sans gérer les enfants H24, c’est objectivement mieux que deux mois de vacances à organiser sa future classe, compter les jours de liberté qui restent, servir de centre aéré à ses propres bambins.

Je réponds donc à cette énigme qu’on m’a plusieurs fois posée durant cet été: oui, je vis très bien ces premières vacances d’ex-prof, non, mes deux mois ne me manquent absolument pas, et non, ça ne me fait strictement rien de reprendre, sachant que je vais reprendre dans le caaaaaalme et le sileeeeence, caaaaalme et sileeeeeence que je savoure avec toujours autant de volupté émerveillée, presque un an après.

J’arrive déjà à la fin de ce flash info. Des gouttelettes, je t’avais dit. N’hésite pas à réagir, on pourra peut-être redonner vie à la blogosphère en animant cet authentique débat:

Le soleil, pour ou contre?

Belle fin d’été à tous!

J'ai testé pour toi


30 réflexions sur “Le flash info de l’été 2020

  1. d’accord sur la canicule mais pas de façon aussi dépressiogène que toi.
    Pas d’accord pour la plage : les gosses qui jouent en autonomie ça vaut tout l’or du monde! Mais d’accord si tu dois te garer loin. C’est vraiment relou!
    D’accord pour le bronzage : je suis peut être même plus blanche que toi. Faudra faire un petit concours. Je sens que ta petite peau couleur pain d’épice te manque un peu parfois. Moi je ne l’ai jamais eu alors pas de regret.
    D’accord pour les vacances, surtout que quand tu travailles tu peux envoyer les enfants chez les grands parents (à2h de chez toi) et de ce fait profiter encore un peu du rythme vacances avant la dite rentrée.

    Sur ce, bonne fin de vacances à tous!

    Aimé par 1 personne

    1. Ici la dernière est encore un peu petite pour l’autonomie et puis elle a une fâcheuse tendance à courir droit vers la mer, il faut l’avoir toujours à l’œil…du coup je me fais iéch comme un rat mort. Mais oui, quand les enfants grandissent, ça peut commencer à devenir plus tranquille. Je ne pourrais jamais y rester toute une journée en tout cas.
      Pour le bronzage je regrette surtout mon bronzage uniforme d’autrefois. Aujourd’hui mon bronzage ne l’est pas, j’ai plus de taches, et je ne trouve rien de plus moche que les traces de maillots de bain. J’ai hâte qu’elles partent.
      Oui, le stock d’enfants qui diminue c’est juste génial. C’est à moitié les vacances. Voire aux trois quarts 😁

      J'aime

  2. Bon, tu sais que moi je suis un lézard, donc pas de débat possible, je pourrais y vivre 365 jours de l’année sans regretter ne serait-ce qu’une seconde le vent automnal ou le froid hivernal…
    J’ai donc fait un mois de plage ! Mais pas celle que tu décris, celle où on retrouve des amis, celle où on se gare juste devant, celle où on peut marcher des heures et rester à 4m des autres, celle où les enfants vivent leur vie pendant que je dévore 5 romans (dont un en pensant à toi😜)…
    Et puis on a tenté le Lot ! Là, côté canicule, on est servis ! Mais côté paysages aussi ! Et le bon compromis c’est de finir toutes nos visites par un plongeon dans la rivière… Et ben c’est pas mal non plus !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je sais qu’on n’est pas faite de la même pâte, pourtant tu es bretonne 😉
      La plage comme la tienne je kiffe! En fait j’aime la plage active, celle où on se balade, où on court dans les vagues, où on ramasse les coquillages…mais celle où on pose sa serviette et où on alterne baignade/châteaux de sable (je n’inclus pas le bronzage) , je trouve ça mortifère.
      C’est vrai que dans le Lot il fait super chaud, mais c’est une belle région! Et oui, j’aime bien moi aussi me baigner ailleurs que dans la mer!

      J'aime

  3. Comme toi, je ne supporte pas les grosses chaleurs. Passés 30 degrés, je me liquéfie littéralement et expédie la moitié de mon énergie dans les orteils. Pareil pour la plage, je prends de plus en plus de plaisir aux piscines et transats. A croire que je m’embourgeoise !
    Allez bonne reprise à toi, des bises.
    Cécilia

    Aimé par 1 personne

    1. Moi j’avoue que je ne suis plus dans mon élément au dessus de 23 degrés. 25 grand, grand maximum. Autant te dire que le temps du confinement a été 2 mois de pur bonheur pour moi.
      Et tout comme toi je préfère mille fois les piscines à la plage. Je trouve que tout y est plus simple, pour quasiment le même résultat plaisir.

      Aimé par 1 personne

  4. Mais attends tu fais vachement mieux que moi, je n’ai même pas raconté mes vacances ! honte à moi, faut que je m’y mette. Mais bon, comme y’a personne dans la blogo… y’a quelqu’un… qu’un ? … un ? … je vais attendre fin août… out… t…
    Bon sinon, moi j’ai bronzé cette année figure toi ! sans un coup de soleil, je ressemble à un joli petit caramel. De ma vie ça ne m’était pas arrivé.
    Sinon j’aime toujours autant ton style littéraire. C’est bon de te relire 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est raconté dans les grandes lignes, tu en conviendras 😉
      Je crois que la blogo est encore plus déserte que l’année dernière…ça empire! Tu es bien stratégique de vouloir attendre fin août! Je suis d’ailleurs en agréablement surprise du nombre de commentaires un 12 août! Vous assurez les filles!
      Que-wa?? Tu as bronzé??? Comment as-tu fait? Je suis sûre que ça te va très bien!
      Et merci du fond du cœur pour la petite dédicace finale!

      Aimé par 1 personne

  5. Merci pour cet article qui m’a bien fait rire (entre deux gouttelettes de transpiration !) 😀

    Je rebondis juste sur la fin de ton post : OUI, je donnerais très cher pour avoir seulement 15 jours de vacances, à condition que ce soit des VRAIES vacances ! Les fausses vacances de 2 mois à devoir occuper la marmaille, ça va bien un temps, mais après c’est llllooonnngggg !!! J’attends donc avec impatience le 7 septembre (date de la rentrée au Portugal) !

    Aimé par 1 personne

  6. Non mais cette canicule qui revient chaque année, c’est horrible ! Pourtant j’aime l’été, le soleil, la chaleur… mais si le thermomètre pouvait ne pas dépasser 30 degrés ça serait top. Aujourd’hui il a fait 32 et je me suis dit « cool » c’est mieux que les 40 de la semaine dernière !
    Il faut que tu passes tes étés aux environs de Brest tu aurais moins de soucis.
    Ici on ne bronze pas non plus (pas pour les mêmes raisons, faut que je te raconte les vacances pourries rebelote) mais en même temps qui bronze avec 3 enfants de moins de 10 ans ?

    Aimé par 1 personne

    1. Moi aussi j’aime l’été. Mais un été normal. Nordiste avec un franc ensoleillement et c’est bon. Ou mieux: breton mais sans pluie! Je reste persuadée que la Bretagne sera le prochain eldorado, je regarde d’ailleurs toute la côte Atlantique Nord régulièrement avec un soupir d’envie…
      Le teasing de fou pour vos vacances…j’en connais un qui va vouloir retourner en Corse 😂
      Je ne sais pas qui bronze avec 3 enfants de moins de 10 ans. Kim Kardashian? Beyoncé? Pas les gens normaux, en tout cas.

      J'aime

  7. Contre d’ailleurs il m’a fallu 3 jours pour trouver le courage de répondre.
    Et là comme toi je cherche l’inspiration pour mon prochain billet mais rien ne presse c’est le désert, tout le monde est à la plage (sauf moi heureusement !) Mon fils devrait épouser une de tes filles ; chaque année, il réclame son séjour à la mer mais au bout de 3 fois à la plage il ne sait plus quoi faire. Ou alors j’ai une idée, je t’envoie mon fils pour les vacances à la plage comme ça il ne s’embêtera peut-être plus (OK OK l’année suivante, je prends tes filles)

    Aimé par 1 personne

    1. Ahaha encore une compagne dépressive 😂
      Tu sais, je ne crois pas que l’échange 3 contre 1 soit vraiment équitable, je serai gagnante c’est certain 😂
      Les miennes râlent mais au final elles sont contentes qu’on y aille. Mais si on n’y allait pas elles s’en ficheraient certainement. Alors pourquoi s’embêter je vous le demande!!

      J'aime

  8. En direct de la région PACA où je n’avais plus mis un orteil depuis des années… Et je déplore les mêmes choses que toi. Mais ce que j’aime, c’est être dans l’eau, nager, me laisser porter par les vagues ou observer les fonds marin. Ici, il faut l’avouer, il y a quand même de belles choses à voir avec un masque et un tuba… Et ça change de la côte Atlantique. Tu me diras quelle sera ta prochaine alternative vacances (mais avant, souviens-toi que tu as tjs un « avoir » pour des vacances près d’Arcachon 😉)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Elvire, merci pour ton commentaire! Mes meilleurs moments, je les ai aussi passés dans l’eau (et au restaurant 😜) quand je nageais loin du bord, cette sensation de liberté dans cette eau transparente et poissonneuse…j’ai les mêmes ressentis que toi. La prochaine alternative risque bien d’être encore une fois la Corse, qui pulvérise de très loin toutes les destinations qu’on a pu faire…et je garde évidemment l’avoir pour Arcachon, merci, merci, merci! 😁

      J'aime

  9. Hola bellisima… je préfère clairement les lacs italiens aux plages où qu’elles soient. Je me fends d’une ou deux matinées à la plage de temps en temps pour que mes filles puissent dire qu’elles ont “vu la mer” (enfin l’océan) mais c’est tout. Je déteste l’idée même de rester sans rien faire sur la plage à rôtir, et les gens qui aiment ça restent un mystère insondable pour moi : à quoi songent-ils? Lisent-ils vraiment leur bouquin ? N’ont-ils pas chaud ? Ça ne les démange pas “d’aller faire quelque chose”? Bref, ça me triture l’étude sociologique …
    Je déteste la chaleur. J’aime quand il fait doucement chaud avec une brise légère. Bref, je suis une chieuse. Mais en vrai je préfère le froid (surtout parce que j’adore tout ce qui se mange quand il fait froid ;)).
    Ravie d’avoir de tes nouvelles, I miss your articles 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas. A la plage, je ne suis heureuse que dans l’eau, loin, en train de nager ou de faire du snorkeling, ou en marchant le long des vagues, mais tout le reste est également un mystère pour moi, à part celui de lire un livre à l’ombre, sans enfants et sans personne d’ailleurs, mais ça on peut le faire dans des endroits bien plus calmes que la plage. Ahaha, tu as remarqué? Si on n’aime pas la chaleur, on est forcément une chieuse. Parce que socialement, faut aimer la chaleur. Bah non. Je revendique le droit de ne pas aimer tout ce qui est au dessus de 23 degrés 😁
      Ravie de te lire ici également, tu te fais hélas plus rare côté articles ❤️

      Aimé par 1 personne

  10. « Ça fait 10 ans que je milite pour que dans l’EN on change le nom des Vacances ! Car mes seules VRAIES vacances sont les 15 jours que Nous passons à la mer avec Papa. Et j’ai quand même reçu un mail de l’inspectrice auquel j’ai dû répondre en plus 😉

    J’adore la plage et je kiffe la canicule à la plage !!!
    Mais la plage sans voiture et sans rien transporter hormis mon livre et ma serviette.
    Donc chacun porte son bordel **Papa porte 80% du bordel en fait**, on limite les jeux à un seau et une pelle par Pilous et nous choisissons TOUJOURS un camping les pieds dans l’eau !!! Pas folle la guêpe 🙂

    Tes gouttelettes font toujours du bien. Ça rafraîchit ♡♡♡ »

    Voilà !!!
    GToch

    J'aime

    1. Je me suis permis de copier-Coller ton mail ici, car il n’y a pas de raison, ce commentaire est digne de figurer ici et de faire remonter mes statistiques 😁
      Ahaha, j’aimerais tellement moi aussi débarquer avec mon paréo, mes écouteurs et mon bouquin! Dans 15 ans?
      La plage aux pieds de la résidence est une très très bonne idée, nous on le fait en mode piscine, c’est pas mal aussi, au moins y’a pas le sable dans la voiture #petitevictoire
      Merci beaucoup pour ta fidélité et ton retour!!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s