Sport à la maison: mes conseils pour te motiver

Tu travailles beaucoup? Tu as des enfants en bas-âge sur les bras toute la journée? Tu manques de temps et/ou d’argent? Alors, comme moi, que tu le veuilles ou non, tu es le(la) candidat(e) idéal(e) au sport à domicile.

Depuis que je suis devenue mère au foyer, j’ai dû renoncer dans le même temps à ma séance de sport à l’extérieur en semaine, car, contrairement à ce qu’affirme mon déloyal mais bien-aimé époux, NON, je n’ai pas de temps libre la semaine, puisque j’ai un enfant de deux ans accroché à mes basques non stop. J’ai donc compensé cette perte cruelle par une séance à domicile supplémentaire. Me voilà affrétée à quatre sessions hebdomadaires, et force est de constater que ma motivation ne faiblit pas, au contraire, j’en deviendrais presque enthousiaste, que dis-je, archangélique, m’auto-adressant, comme dans les vidéos américaines, des Yeah! et des Let’s go girl! et des You’re the best!, un sourire extatique vissé sur le visage alors que j’effectue mes douloureuses séries. Tu veux savoir comment je fais pour être à ce point surmotivée? Suis-moi au pays du sport à domicile…

L’endroit et le moment

Pour être certain(e) de ne pas flancher, il faut te fixer un moment dans la journée, toujours le même, sans enfants, sans devoirs, sans pelouse à tondre (je dois maintenir mon lectorat masculin), sans repas à préparer, sans linge à repasser. Je sais, il ne reste pas beaucoup de créneaux, en général, c’est très tôt le matin ou très tard le soir suivant ta sensibilité. Certains argueront que s’y mettre dès l’aurore permet d’attaquer la journée avec la pêche et de se débarrasser nourrir spirituellement de cet apport corporel. Je conseille néanmoins à ceux dont les premiers mots au réveil sont putain-fait-chier d’opter pour la séance crépusculaire.

Choisis-toi un endroit un minimum sympa, si possible pas coincé entre le montant de ton lit et le mur de ta chambre, si t’as pas d’autre choix, ce sera comme moi la salle de jeux de tes enfants où tu auras le privilège de t’exercer dans un endroit subtilement et ludiquement décoré, et ou, en plus, tel un building à la pointe de l’innovation, l’architecture intérieure varie à chaque heure de la journée.

img_4749

La musique

C’est le point primordial, fatal, subliminal de la problématique. Faut que ça envoie. Mais grave de chez grave. Concocte-toi une playlist qui réveillerait un mort, qui ferait danser un tronc d’arbre et se déhancher les plus réfractaires. Quand le son arrive dans tes oreilles, il faut tout simplement que tu aies l’impression d’être la meuf la plus sexy/le plus beau gosse de l’univers, et que ton but ultime, dans cette existence, est d’entretenir avec allégresse cette bombasserie. Incroyable, le pouvoir galvanisant de la musique. Je te laisse le soin de rassembler les morceaux en fonction de tes goûts. Tous sont permis,  même les plus inavouables, pourvu que tu mettes un casque.

La régularité

Il va falloir te faire violence, au début, en gardant à l’esprit qu’une habitude se pérennise en 28 petits jours. 28 jours, objectivement, c’est pas beaucoup, à l’échelle de ta vie. Une fois que tu auras dépassé ce stade, il est possible, voire probable que tu ressentes quelque chose s’apparentant à un manque quand tu ne pratiques pas. Fixe-toi un nombre raisonnable de séances par semaine, quitte à augmenter au fur et à mesure que ta silhouette athlétique se dessine et que ta motivation augmente proportionnellement.

Pas de grandes ambitions

Inutile de te forcer à faire des choses que tu n’aimes pas. Exemple, je déteste les squats, et bien ils ne font absolument pas partie de mon entraînement, même si tous les pros du fitness les décrivent comme un incontournable. Je cible d’autres délicieux exercices pour muscler mes fesses et mes cuisses. A toi de trouver ce qui te convient le mieux, en fonction de ta forme générale, de l’état de ton dos, de tes articulations. Va toujours vers le plus simple si tu hésites, il vaut mieux choisir des choses évidentes à exécuter et les faire correctement que vouloir viser haut et risquer de te froisser le périnée (au hasard).

La progressivité

Si tu veux que les effets se prolongent et s’amplifient dans le temps, il va hélas falloir faire progresser ta pratique. Je dis hélas, car si l’évolution a l’avantage d’éviter l’ennui, elle se solde souvent par l’offrande d’exquises courbatures le lendemain. Mais n’oublie pas que ta motivation aura aussi progressé parallèlement, donc tout va bien. Tu peux faire croître la difficulté en temps, ou en conditions: poids, élastique, ballon, positions ou mouvements plus complexes…

crossfit-534615_1920

Suivre et savourer les résultats

Eh ouais. Y’a une justice en ce bas-monde. Car les efforts paient. Et un jour, comme ça, après quelques mois, tu te surprendras à te regarder dans le miroir en ayant furieusement envie de te faire un clin d’oeil: Hey! Pas mal, toi! Cellulite en baisse, abdos qui se dessinent, cuisses plus fuselées…les résultats, contrôlés à l’aide d’un mètre couture si besoin, seront la drogue que tu sniferas quotidiennement et qui te permettront de continuer, encore, et encore, même quand il fera noir et froid dehors et que tu auras envie de déchiqueter ton tapis de gym avec les dents.

Alors, prêt(e)s?

Signé: Une fit-girl materno-amatrice, ou plutôt une mère fitno-dilettante depuis 2013

58 commentaires sur “Sport à la maison: mes conseils pour te motiver

Ajouter un commentaire

  1. tu es une personne déterminée, qui sait ce qu’elle veut, et qui met tout en oeuvre pour arriver a son but, en voilà une nouvelle preuve ! perso, je m’echappe de la maison 2 fois par semaine pour aller me faire du bien ( et du mal) au karaté minceur !

    Aimé par 2 personnes

  2. Je t’admire. Perso, je marche et c’est suffisant haha. Dans ma jeunesse (avant mes 30 ans), j’ai fait du yoga à domicile pendant 6 mois (ça compte), des abdos (je suis arrivée à 425 avant de constater que je n’étais pas un poil plus musclée du bide et de renoncer), un entraînement sur un genre de vélo vendu en téléboutique et avec lequel, j’ai failli me casser le dos pendant 6 mois et puis un combiné de fitness+bodybalance en salle pendant huit long mois …Ensuite, j’ai abandonné car je n’aime pas le sport et je l’assume totally 😉

    Aimé par 2 personnes

  3. Ne me manque que la playlist de bimbo pour coller à la lettre à ton article. Sinon en effet après 2 mois 1/2 de pratique de fitness maison, je reconnais que je ressens un léger manque quand je saute une séance. Et aussi que mes cuisses sont indéniablement fuselées et décapitonnées. Seul le dessous de la fesse me donne un peu de fil à retordre.
    Sinon ton article est aussi motivant qu’une chanson de Beyoncé ! 😘

    Aimé par 3 personnes

  4. Je plussoie ton article. Je fais partie de ces personnes qui font du sport à la maison et j’apprécie. J’ai repris récemment de manière très sérieuse le sport le soir car bon les horribles kilos de grossesse qui s’accrochent à moi telle une moule sur son rocher, je me suis dit « aller ma cocotte on les élimine une bonne fois pour toute ». Perso, je fait ma séance de sport le soir quand mon Gremlin’s (oui en ce moment avec le Terrible Two mon fils est proche de cette bestiole ^^) est au lit et j’oscille entre la Zumba (merci YouTube et Wii) et le vélo d’appartement (merci la télé qui me permet de regarder une série le temps de pédaler), et tu as raison, ça paie (j’ai déjà perdu deux kilos). Comme on dit « no pain no gain »!. Bref, pour dire que c’est une bonne alternative de faire du sport à la maison.

    Aimé par 2 personnes

  5. Bon, on va dire que j’avance sur la voie de la motivation… Il me manque encore l’endroit (coincée entre les deux étendoirs, ça ne va apparemment pas ;-)), la musique et les vidéos à regarder. Mon homme regarde des vidéos de yoga en anglais… mais je déteste le yoga et mon anglais est plus mort que vif…
    Tu aurais un site à me conseiller ? Ou alors je ressors le bon vieux Véronique et Davina ?

    Aimé par 2 personnes

    1. De mon côté j’ai pratiqué le fitness avec des cours il y a plus de 10 ans, j’ai de très bonnes bases sur lesquelles je m’appuie et que j’agrémente de trouvailles sur des sites spécialisés ça et là. Mais globalement j’ai mes mouvements fétiches et je préfère rajouter de la difficulté qu’en changer. Donc pas de site précis à te conseiller, non 😉 Pour les abdos c’est hypopressifs exclusivement. Je t’encourage à faire des recherches pour voir de quoi il retourne. Pour avoir un ventre plat il n’y a pas mieux.

      J'aime

    1. Je fais abdos/fessiers/cuisses et 2 fois par semaine pompes et exos pour le dos. Abdos hypopressifs, et pour le reste des exos du temps où je prenais des cours (je reste sur les grands classiques). Merci d’avoir commenté Louise 😍

      J'aime

  6. ahahaha merci pour ce petit article !!!!!!
    j’ai mis 10 mois avant de me remettre à la gym à la maison (j’ai de la chance, j’ai une nounou pour ma petite qui est née l’année dernière ! j’ai pu me faire 2 séances de piscine par semaine !).
    quand je fais de la gym à la maison, je le fais avec les vidéos youtube de gym direct. j’ai un peu peur pour mon périnée, alors je fais pas trop trop de squats ni d’abdos relevés couchés.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour ton commentaire! Snif, la piscine ça me manque et y aller le dimanche c’est toujours compliqué!
      Ici pas de vidéos mais des exercices capitalisés du temps où je prenais des cours. Et pour ne pas abîmer le périnée: abdos hypopressifs!!

      J'aime

  7. Si je vivais dans une grande maison, je n’aurais comme toi aucune difficulté à faire du sport à la maison. Sauf que je vis dans un petit appartement, dans un immeuble très mal insonorisé et avec des voisins au-dessous très cons. Bye bye la corde à sauter….

    Aimé par 1 personne

  8. Pfffiou, je suis déjà fatiguée à la lecture de ton article (qui n’en n’était pas moins truculent !). J’ai déjà tenté de nombreuses fois de m’auto-motiver à la maison, j’ai tenu 38 heures. Depuis, je me suis ré-inscrite à la danse, le plus dur étant … d’y aller 😉 J’attend toujours le jour ou mon regard croisera le miroir pour lui faire un clin d’œil; mais je ne désespère pas ! 😉

    Aimé par 1 personne

      1. C’est peut être ça le problème. Il me manque les paillettes et les j’achète :-p je fais de la danse moderne et du classique ! J’adore mais c’est vrai qu’après les journées déjà bien fatiguantes je rêve parfois plus de me cacher sous ma couette que d’aller faire des entrechats :-p

        Aimé par 1 personne

  9. Perso, et je le regrette (vu les kilos à perdre), je ne suis absolument pas sport en salle ou séance à domicile. Je me contente de la danse le lundi soir (pdt que Gilles garde Hortense) et de la marche avec des copines (pendant que nos filles respectives sont à la musique ou à la danse). Pas de sport galbant pour moi mais plutôt de quoi ne pas m’encroûter. Tu m’as inspirée le temps de la lecture de l’article mais finalement, je me dis que mon emploi du temps est déjà trop rempli et que je ne veux pas sacrifier l’orchestre et le rock band. Pour conclure, je te dis bravo et te tire mon chapeau! Bizz de la Réunion…

    Aimé par 1 personne

    1. Bah je trouve ça déjà très bien, et c’est vrai que du coup, de mon côté il me manque du cardio, que je compense avec les aller-retours école/maison avec pente +++
      Et je comprends vraiment que tu n’aies pas envie de sacrifier autre chose puisque tu bouges déjà!
      Profite bien!! 🏝

      J'aime

  10. Pour moi, le plus dur dans le sport c’est de s’y mettre (ou de s’y remettre). Une fois qu’on a trouvé son rythme; son moment, ça devient plus facile et motivant !
    J’ai trouvé plein de bons conseils dans ton article 😉 Et je garde en tête que « les efforts paient », ça motive 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je fais la popote moi-même: 20 Minutes d’abdos, 20 Minutes de cuisses/fessiers et un jour sur 2, 5 Minutes de pompes ou 5 Minutes pour le dos. Abdos hypopressifs et pour les fessiers des exos qui ciblent le grand, le moyen et le petit (les exos pour les fesses travaillent les cuisses en même temps). J’aime bien les ponts que je trouve efficaces sans être sur des appuis ou des positions difficiles à tenir.

      J'aime

      1. Nooooon, 4 fois par semaine, je me laisse tranquille le mercredi et le WE (je vais parfois nager le dimanche quand toutes nos obligations me le permettent), et pendant les vacances scolaires.

        J'aime

    1. Pas de chaîne, j’ai déjà essayé et je ne veux pas faire d’exercices que je n’aime pas (squats), ou alors je trouve qu’ils passent trop vite sur les abdos, ou sur le moyen fessier…bref ça ne me convient pas.
      Je fais donc 20 Minutes d’abdos hypopressifs (encore appelés stomach vacuum par les culturistes), puis 20 Minutes d’exos pour les fessiers et les cuisses (essentiellement des ponts et des élévations latérales avec poids). Ensuite je termine une fois sur 2 par des pompes et des exos pour le dos.

      Aimé par 1 personne

  11. Ton article me motive, ou plutôt me culpabilise. J’ai lâché la salle de sport, raison économique (mais oui mais bien sûr!) et me suis promis de faire du sport à la maison. En vrai, je n’ai pas de casque, c’est pour ça que je n’ai pas commencé… (mais oui mais bien sûr !). Allez, tu m’as convaincue. Demain je m’y mets! 😝

    Aimé par 1 personne

  12. tu as bien raison moi il fut un temps j’en faisais 10 heures par semaine à présent, c’est plutôt 4H par semaine mais je m’éclate en zen attitude et karaté shokotan – bisoux ma belle

    Aimé par 1 personne

  13. Je te tire mon chapeau, j’en serais bien incapable sur la durée ! Quand bien même j’arrive à me motiver chaque semaine pour aller à la zumba même quand ma voisine me laisse tomber, je pense que je ne saurais pas maintenir la cadence chez moi. J’aime l’activité sportive en groupe, pour moi c’est tout l’intérêt. Par contre, j’apprécie de prendre ce temps pour faire de la méditation ou du piano, seule. Car c’est bien là le sens de ton message je suppose, savoir s’accorder un temps important pour soi et s’y tenir !

    Aimé par 1 personne

    1. L’avantage du cours à l’extérieur c’est que l’horaire est fixe et c’est une motivation supplémentaire d’y aller accompagné(e)! Et oui, tu as tout à fait raison, je pourrais décliner cet article sur d’autres sujets qui parlent du soin de soi!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :