Père Noël: fin, acte II

Mercredi, alors que je roulais tranquillement vers le cours de danse classique, ma cadette m’a lancé inopinément à un feu rouge:

Maman, le Père Noël, il eziste ou il eziste pas?

(WTF?????? Mais qu’est-ce que?? Pas déjà??? Elle a 5 ans et demi bordel, suis pas prête!!)

Hein, Maman? Il eziste ou pas?

(Gagner du temps, gagner du temps, rassembler les lambeaux de phrases éducativo-positivo-constructives glanées ça et là):

Mais, euh, pourquoi tu me poses cette question ma chérie?

– Je sais pas.

(Mener l’enquête) : Y’a une copine qui t’a dit quelque chose?

– Nan.

(Émettre des hypothèses): Tu as des doutes?

Bah je me demande s’il eziste ou pas! Tu vois au judo, quand y’avait le Père Noël qui distribuait des bonbons, et ben je savais que c’était pas un vrai hein!

(Diantre! Une branche à laquelle se raccrocher! Saisissons-la!)

– Ah oui, mais ça, ça compte pas chérie, hum, on sait tous que les Pères Noël qu’on voit dans les magasins et tout c’est pas des vrais! (Hyper convaincant, argumenté, clair, net).

– Mais IL EZISTE OU PAS??

(Question rhétorique): Toi, tu voudrais qu’il existe?

– (Commence à chouiner) Mais réponds à ma questioooooon, il eziste ou paaaaaas???

– (Dernière tentative): Et tu aimerais que je te réponde quoi?

– (Hurlements, ça n’a pas marché, merde): MAIS. IL. EZISTE. OU. PAAAAAAAAAAAS???!!!

– (Réponse de mère qui capitule): Tu seras pas déçue si je te dis la vérité?

Nan.

– Bah il existe pas, ma chérie. (Que de désolation, de réalité crue, de banalité dans ces simples mots!)

– C’est vrai?

– Oui.

– (Intervention de l’aînée): Moi, je le savais hein, depuis l’année dernière, moi je me disais que les rennes eh ben ils pouvaient pas voler!

Mais qui apporte les cadeaux, alors?

– À ton avis?

– Papa et maman?

Gagné, petite maligne. Ça ne lui a fait ni chaud, ni froid, alors que ma grande avait pleuré toutes les larmes de son corps, mais il faut dire qu’elle m’a avoué après coup que sa meilleure copine avait vendu la mèche. Ma cadette, si émotive pour de petits riens, ne s’est pas formalisée le moins du monde au sujet de la plus grande arnaque infantile de tous les temps. Elle s’est même vantée auprès de son père d’être dorénavant du côté des sachants.

Nous, en revanche, ça nous a fichu un coup. Elle est encore en maternelle, bordel. C’est quoi la prochaine étape? Le voyage linguistique en solitaire? On a beau lui expliquer que ça ne changera rien, qu’on cachera quand-même les cadeaux, que la magie sera toujours là, et que surtout, faut pas le dire aux copains qui n’ont rien demandé, on trouve que 5 ans et demi, ça fait beaucoup trop tôt pour laisser s’envoler cette part d’imaginaire universelle. J’ai essayé de la retenir pour elle. Mais c’était perdu d’avance, hein?

Et chez toi, à quel âge ils ont su, pour le Père Noël?

38 commentaires sur “Père Noël: fin, acte II

Ajouter un commentaire

  1. ohhhh c’est cro mignon ! donc si je comprends bien, tu te fais toute une montagne d’une truc donc elle se fiche éperdument ?!?!?! après tout c’est pas pour ça qu’elle va cesser d’être une petite fille et de s’émerveiller…. et je te rassure ( ou pas) ça n’enlève en rien la surexcitation qui gagne les enfants avant noël et jusqu’au déballage des cadeaux… perso je ne me souviens pas avoir cru un jour au père noël, et je suis restée une petite fille trèèèèèèès longtemps, d’ailleurs il y a quelques jours je chantais encore « libéréééééeee délivréeee  » c’est pour te dire…
    mes enfants ont dû y croire jusqu’au CE1 , mais je les soupçonne d’avoir su avant mais de l’avoir garder pour eux, dans le cas ou ça voudrait dire plus de cadeaux !! et je me souviens très bien du jour ou p’tit poulet a dit a son père : bon je veux la vérité : le père noël, il existe ou pas ? » ( et il a bien insisté sur « la vérité » !) je suis restée tranquillos planquée dans notre chambre ce jour là. et après que mon mari lui ai eut avoué, il a enchaîné avec les cloches de pâques, la petite souris… bref on a fait un package complet ! et aujourd’hui, c’est toujours le même petit gars… ❤

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est ça, je m’attendais à une réaction comparable à celle de l’aînée mais il est évident qu’elle n’en avait strictement rien à battre. L’année dernière nous avons vécu notre premier Noël avec notre aînée dans la confidence et j’ai trouvé que la magie était un peu atténuée même si les moments familiaux sont toujours aussi précieux!
      Le CP/CE1, c’est souvent par là que ça bascule! Ma grande aussi avait vécu ça sous le concept mensonge/vérité. Quant à la petite souris, on a vendu la mèche il y a déjà un moment, on en avait un peu marre 😄

      J'aime

    1. Je viens de lire ton article. 😉
      Je trouve ça tellement ingrat de remercier un bonhomme rouge qui n’a rien fait au lieu des proches qui ont réfléchi et pris du temps pour choisir un cadeau qui fera plaisir à l’enfant.

      Aimé par 1 personne

    2. Malin le Chaton! Je ne suis pas étonnée de ton choix, je le trouve totalement logique vis à vis de ta foi. Pour les autres arguments, je les rejoins malgré mon propre choix, et notamment la sur-consommation: ici, c’est un cadeau par « offrant » et quand on peut regrouper, on n’hésite pas à le faire. Maintenant que les filles ne croient plus, je commence déjà à leur dire qu’elles ont un nombre de cadeau limité, qu’elles doivent réfléchir à leur utilité, que le budget des offrants n’est pas extensible.

      J'aime

  2. Ahaha! La fameuse question.
    Mon loulou m’a posé la même question au même âge et je lui ai répondu quasi de la même façon 😉
    Bref, il n’a pas non plus été traumatisé et finalement, je crois que ça l’amuse encore. Tout comme le lapin de pâques etc. Il s’en amuse presque + encore maintenant qu’il sait.
    bon week end !

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que ça dépend vraiment des enfants et de leur degré de maturité, si la prise de conscience vient d’eux-mêmes ou de l’extérieur. Je l’avais appris par une copine, tout comme mon aînée, et tout comme elle, je l’avais mal vécu. Mais c’est vrai qu’après coup ils sont contents d’être du côté de « ceux qui savent » 😊

      J'aime

    1. Ça m’a traversé l’esprit pendant un moment mais franchement, le ton de sa question ne laissait pas vraiment de place au doute! Et puis mentir, je l’ai fait pendant des années avec ma sœur qui nous sortait la même question tous les ans, résultat, mon frère et moi avons été tellement persuasifs qu’elle y a cru jusqu’à 9 ans 😄

      J'aime

    1. C’est vrai, en Belgique, c’est encore Saint Nicolas? Dans le Nord c’était encore le cas à l’époque de mes parents, et aujourd’hui on fête les 2, Noël et saint Nicolas, mais ça se perd!
      Pour moi c’était une copine de CP et je l’avais maudite 😄

      Aimé par 1 personne

      1. Ben bien sûr que c’est Saint-Nicolas…On y tient à notre Saint-Nicolas…et puis, tu sais, il passe encore dans pas mal de pays européens l’air de rien. Le père Noël passe aussi mais là, j’ai dit à mon fils qu’il venait pas en Belgique, sinon c’était la ruine absolue, surtout qu’il est né le 24 décembre :))

        Aimé par 1 personne

      2. Il reçoit tout le 24 chez moi…Mes parents sont Espagnols et à l’époque où ils ont émigrés, il n’y avait que les rois Mages qui passaient chez eux…On n’a pas adopté du tout la tradition du père Noël chez nous, en fait. Bref, c’est le total bordel dans la famille haha

        Aimé par 1 personne

  3. Ça me fait bien rire ton article moi en ce moment je suis en plein dans le délire de la petite souris ! Dis maman elle existe ou pas la petite souris parce que moi je crois qu une dent c est trop lourd à porter pour elle non ? Euh que répondre… et puis qd même qd on y pense ce serait horrible une souris qui passe sous notre oreiller non ?! 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Tain la petite souris on n’en POUVAIT plus! Eh elle fait comment pour rentrer? Et pour porter les sous? Et comment elle sait que la dent gnagnagna…
      Un soir j’ai dit STOP! À ton avis, c’est possible? Réfléchis bien! Elles ont vite trouvé la réponse et ça ne leur a rien fait! 😉 Je leur explique que ce ne sont pas des mensonges mais des façons d’embellir, de mystifier le quotidien, de tester les limites entre réel et irréel, comme les histoires qu’on leur raconte.

      J'aime

  4. Bonsoir,
    Pour nous, dès le départ, on leur a dit que le père Noël était une jolie histoire mais qu’il n’existait que dans les livres, comme les autres personnages de leurs histoires et donc qu’il y avait donc des gens qui se deguisaient en père Noël comme on peut se déguiser en lion ou en la Reine des neiges.
    Donc, pas de lettre au Père Noël chez nous.
    Actuellement, mon souci, le grand me pose beaucoup de questions sur Jésus et la religion. Mon conjoint est athée, je suis agnostique. Je ne sais pas trop comment lui expliquer, d’autant plus que la plupart de ses amis viennent de familles croyantes.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai un souvenir horrible de la révélation de ce mensonge par mes parents. Je devais avoir 5-6 ans et j’avais été tellement déçue que mes parents m’aient menti, je l’avais vraiment pris comme le fait de s’être moquée de moi. J’ai beaucoup pleuré, pas pour le Père Noël mais parce que j’avais l’impression qu’on s’était moqué de moi parce que j’étais petite.

      Aimé par 1 personne

      1. Ça a été la réaction première de mon aînée mais je lui ai expliqué notre choix: pour moi, ce mythe est une façon de construire et déconstruire les liens entre réel et imaginaire, de se poser des questions sur le possible et l’impossible, et bien-sûr, de rêver. Elle a eu l’air de comprendre ce que je lui ai expliqué, avec des mots à sa portée, mais je comprends le choc que ça peut être, la preuve, tu t’en souviens très bien!

        J'aime

    2. C’est sympa comme explication je trouve! Ça rejoint celle que je donne à mes filles quand elles me demandent pourquoi il « existe », ou pourquoi on le fait exister.
      Concernant la religion, ici, j’ai commencé à leur raconter l’ancien testament. Je suis athée, mon mari musulman. Je surkiffe l’ancien testament parce que je le connais très bien et je trouve les histoires fascinantes et subversives. Quant à Jésus, il a existé, il est donc « facile » d’expliquer sa place dans l’histoire des hommes: ce fut un prophète, certains en ont fait un dieu et ont relié sa naissance à la fête païenne du solstice d’hiver correspondant aux environs du 25 décembre.
      Ça fait beaucoup de concepts compliqués, je suis d’accord, mais il y a des livres qui les simplifient sans les fausser!

      J'aime

  5. Nous aussi, on a eu cette question vers cet âge, peut-être moins d’insistance (et moins envie de savoir ? Car la petite souris ou les cloches n’ont pas fait long feu !). J’avoue que j’ai tout fait pour qu’elle y croie quand même, en restant réaliste sur ce qui pouvait l’être (pas de lutins, pas de rennes volants, les pères Noël des magasins sont des faux etc.). J’adore la magie de Noël et j’aimerais la prolonger jusqu’au prochain Noël. Heureusement que tu as ton bébé pour y croire encore, toi ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait d’accord avec toi, je pense que quand ils sont prêts ils font en sorte de savoir une bonne fois pour toutes! Et je comprends ton envie de prolonger au maximum, ici je n’ai pas eu le choix malheureusement! Mais ouiiii, on prend le relais!
      Et Ariaaaaaaane, je suis en crise d’hystérie depuis une heure car je vois qu’ils refont les Polly Pocket!!!!!! 😍😍😍❤️❤️❤️ Je suis totalement folle et j’en colle sur la liste de mes filles, qu’elles le veuillent ou non, de toute façon elles vont adorer!
      PS: j’ai corrigé dans le texte!

      J'aime

    1. Ce n’est pas compliqué de leur faire croire, puis ne plus croire, ça fait juste rite de passage, d’où l’importance toute relative de l’événement! Vous êtes nombreuses dans mes lectrices à avoir opté pour ton choix!

      J'aime

  6. Ma puce a un peu peur du Père Noël alors je crois qu’on ne va pas forcer le trait pour lui faire croire à tous prix… On verra ce qu’elle en pense dans les années à venir et quand Est-ce qu’elle nous affirmera que le père noël n’existe pas!

    Aimé par 1 personne

    1. En général ça évolue avec l’âge cette peur (j’ai souvent été aux premières loges pour rassurer les pauvres enfants terrorisés), mais tu as raison, il faut faire comme vous le sentez et si la mayo ne prend pas et ben tant pis!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :