J’ai testé pour toi #5: le massage à domicile avec Wecasa

Au beau milieu de l’été, Wecasa m’a proposé un partenariat tel que toute maman en rêverait, une offre idéale, collant comme une moule à son rocher à ma ligne éditoriale, une offre que j’ai acceptée sur le champ: tester un service à domicile. Ouais, un service. Mais un service fun, hein. Genre épilation. Manucure. Massage. Coiffeur. Bref, un service pour faire de toi la dernière des bombasses quand tu iras chercher tes mômes à la sortie de l’école.

Le contexte

Franchement, notre fantasme à toutes (tous?), qu’on travaille ou pas, qu’on soit primipare ou multipare, c’est, façon gagnante du loto ou patronne du CAC 40, de s’arroger les bons soins d’une fée qui allégerait notre quotidien, sans qu’on n’ait à se préoccuper de rien, délestée des préoccupations vulgaires de ce bas-monde.

Pour tout te dire, Wecasa, je connaissais. J’avais vaguement pensé à recourir par leur biais à une coiffeuse durant ma grossesse, mais étant une véritable girouette capillaire, j’avais sûrement conclu à l’époque que finalement, les cheveux longs, c’est définitivement plus sexy, et avais par le même coup abandonné mes projets de relooking pré-accouchement.

C’est donc en semi-connaisseuse que j’ai parcouru leur site avec avidité, me voyant déjà réserver un massage sans que personne ne soit au courant ni n’ait son mot à dire sur la question. Mais mon initiative égocentrique a été coupée net par un scrupule: ne serait-ce pas pour mes lecteurs, et grâce à eux, que je m’apprêtais à conclure mon 3ème partenariat, et non des moindres?

L’honnêteté a stoppé mon bras au moment où j’allais cliquer sur ma sélection des plus narcissiques. J’ai donc décidé d’associer mes lecteurs à ce choix crucial en créant mon tout premier sondage. Je n’ai évidemment nullement orienté les choix pour que le résultat final soit le plus transparent possible. Certains, malgré des menaces de mort à peine voilées, ont tout de même voulu jouer les petits malins en cliquant sur le ménage. Sachez que les adresse IP sont en cours d’identification, et que j’ai déjà recruté un tueur à gages.

img_4674

Heureusement, les gens sont prudents (ou pleutres, c’est selon), et ont massivement et le plus innocemment du monde, sélectionné par le plus grand des hasards mon option initiale. Mon petit doigt me dit qu’ils ont aussi sûrement senti qu’une séance de massage serait bien plus affriolante à raconter qu’une séance de ménage.

La préparation millimétrée

Cette séance, je l’ai planifiée avec autant de stratégie et de précision qu’une interview présidentielle. Heureusement, la réservation sur le site est intuitive et simplissime, on choisit le jour  l’heure et même son masseur ou sa masseuse. En plus, on n’est débité qu’après le soin, ce qui fait que miraculeusement, on a l’impression de ne rien payer le jour J. De mon côté, rien n’a été laissé au hasard, car je ne voulais absolument pas être interrompue dans ma félicité par un réveil de sieste ou un changement de couche impromptus. C’est donc avec trois heures balisées d’un encadrement sécuritaire digne du GIGN que j’ai pu me lancer dans l’aventure.

Ma masseuse, car oui, désormais, elle et moi sommes (très) intimes, ma masseuse, donc, Sandrine, est arrivée avec cinq minutes d’avance. Parfaitement maquillée, revêtue d’une tenue digne des praticiennes de SPA, elle est entrée flanquée de sa table et de sa prometteuse mallette rose bonbon. Je lui ai désigné le lieu privilégié où elle pourrait exercer ses talents: la future-ex salle de jeux de mes filles. Elle s’est donc installée, coincée entre, à gauche, la cuisinière IKEA avec les plaques-qui-s’allument-comme-en-vrai, et à droite, les caisses de vêtements en 6-12-18 mois que nous allons vendre à la prochaine braderie.

Elle a soigné consciencieusement chaque petite étape de son installation et j’ai pu remarquer avec bonheur que tous les accessoires étaient assortis, en rose, et que le tout sentait bon la lessive, mais pas la lessive industrielle, hein, la lessive comme à la maison. J’ai évidemment profité de ce laps de temps pour lui poser des questions, depuis combien de temps faisait-elle ce métier, est-ce que ça marchait bien, et j’ai appris par la même occasion qu’à Paris et à Neuilly, on est financièrement bien plus aptes à se préoccuper de son bien-être mental et physique qu’ailleurs.

Le soin

Puis nous sommes passées aux choses sérieuses. Ma masseuse m’a annoncé que je devais me débarrasser de mes sous-vêtements personnels (que je venais juste de changer) pour revêtir ceux qu’elle m’avait apportés. Dans mon esprit, tous les témoignages de mes proches ayant dû endosser un string transparent dont on ne peut distinguer l’avant et l’arrière se sont entrechoqués. En réalité, il ne s’agissait que d’un slip noir élastique très sage, et je me suis sentie aussi soulagée que lorsque j’ai appris que je n’avais pas eu d’épisio à mon dernier accouchement.

img_4665

Puis, je me suis allongée en mode baleine échouée, la tête enfoncée dans une têtière, sagement recouverte d’une couverture -rose, évidemment- attendant que le miracle se produise. Sandrine a été parfaite, elle avait prévu la musique-ethnique-qui-détend, ce qui m’a fortement aidée à oublier que le télescope de mon aînée servait nonchalamment  de porte-manteau.

img_4656

Le massage ayurvédique est, je te la fais courte, une technique indienne combinant pressions circulaires et glissées,  frictions, accupressions mais aussi étirements, et force est de constater que ma praticienne est passée par toutes ces étapes, alternant la vigueur et la douceur, insistant sur les pieds et les mains. Point d’huile tiède en revanche, ni de massage du visage, mais comme j’allais chercher mes enfants dans la foulée à l’école, j’ai été plutôt contente au final de ne pas ressembler à un moule à cake qu’on aurait tout juste beurré. Il y a des moments du massage que j’ai moins appréciés, comme lorsque j’avais l’impression qu’on déplaçait certains de mes os, où quand Sandrine a tenté, tel Jason Bourne en mission périlleuse, de s’approcher innocemment de mon nombril.

img_4657

Au bout de 30 minutes, quand je fus retournée comme une crêpe, j’ai totalement décroché. Ce qui fait que quand on m’a annoncé, avec une voix suave, que mon massage touchait à sa fin, hébétée, presque shootée, j’ai répondu un: « Déjà? » alors que ça faisait quasiment une heure qu’on s’occupait de l’ouverture mes chakras.

Le verdict

Alors? Véritablement déifiée par cette délicieuse expérience, tu crois vraiment que je vais émettre la moindre critique? Réservation simple et rapide, choix de créneaux très importants, annulation gratuite jusqu’à 8 jours avant, praticienne professionnelle, ponctuelle et très bien notée par les clients, matériel très facilement transposable dans une pièce, même petite, temps de trajet nul, prix raisonnables et dans la moyenne (70 euros pour mon soin d’une heure). J’ai beaucoup apprécié de ne pas être « jetée dans la rue » au milieu du bruit et de la circulation après mon soin, de revenir doucement à la réalité. Alors, certes, l’ambiance SPA n’est pas au rendez-vous, mais chez soi, c’est aussi un cocon, alors si je gagne au Loto, j’embauche Sandrine à temps plein, et je lui paie une formation pour me caresser les cheveux, à vie, et à la demande (non, ce n’est pas de l’esclavage, c’est de la préoccupation altruiste).

img_4659-1

Quant à moi, j’en suis sortie subtilement ointe, détendue, que dis-je, heureuse, l’empreinte de la têtière fixée sur le visage pour aller rejoindre mon autre moi, la mère de famille nombreuse. Evidemment, si j’étais riche, je recommencerais. Toutes les semaines, pour ne pas dire tous les jours. N’hésite donc surtout pas, le manque de temps et le manque d’occasion ne sont plus une excuse avec Wecasa, tu peux même recourir à leurs offres une fois tes marmots couchés (et endormis, mais ça, c’est une autre histoire).

27 commentaires sur “J’ai testé pour toi #5: le massage à domicile avec Wecasa

Ajouter un commentaire

  1. flemme de regarder sur le site : ils bossent ailleurs de Paris.
    Se déplacent ils dans des contrées lointaines comme les hauts de France? (Mais la version haute des hauts de France!)

    En tous cas ça l’air bien cool. Bon, puisque je ne peux pas me permettre de faire ça toutes les semaines faute de gangneage au loto, je vais chez une kiné pour des soucis de dos depuis un an. Les 1ères séances étaient de la torture (réellement) mais depuis que ca va mieux, j’ai droit régulièrement à un massage de 15 mn environ…et ça c’est cool. Bon…ca fait un an et je sens que je vais devoir arrêter mais c’était cool quand même et surtout je vais mieux donc ça c’est encore plus cool. Bref…la vie est cool!

    Et pour le nombril…je suis comme toi. J’ai HORREUR de ça!!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, ils ont des filiales un peu partout en France, tu n’as qu’à renseigner ton code postal et tu sais tout de suite si un prestataire peut intervenir chez toi!
      Moi aussi j’avais le droit aux massages chez le kiné quand j’étais enceinte, et franchement c’était génial, j’ai béni ma gynéco qui m’a fait cette généreuse prescription (j’en avais besoin, j’dis pas, mais c’était bien cool comme tu dis)!
      On va monter une team anti-nombril 😄

      J'aime

  2. Ce que ton article ne dit pas, c’est que tu es allée chercher tes trois minettes avec une mine chiffonnée, endormie, subtilement marquée par l’empreinte de la têtière (mésaventure bien connue pour ma part), non ? Ou que le rêve s’est terminé un quart d’heure plus tard, alors que tu devais passer l’aspi, la serpillière et récurer les WC – eh oui, c’était le jour des corvées ménagères – avant d’enchaîner sur le repas … Moi je dis : même pas drôle !!!! Tu allais d’avance savourer le service !! Non, vraiment, un essai de ménage et un article scrutant les moindres grains de poussière restants et autres gestes inappropriés aurait sûrement été hilarant, j’en suis sûre ! Allez, sans rancune !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais si Ariane, je le dis, je suis allée chercher mes filles avec l’empreinte de la têtière, mais légèrement atténuée 😄
      Quant au ménage, que nenni, quand je te dis balisage digne du GIGN, c’est balisage du GIGN: ma mère était là pendant le soin, et d’ailleurs, elle avait décidé de faire mes vitres à ce moment. J’ai tenté de l’en dissuader.
      Quant à l’éventualité de préparer un repas à l’avance, ça m’effleure environ une fois par mois, le reste du temps, c’est mode maxi-feignasse assumé. Bref, j’ai profité du contre-coup du soin grâce à ma super préparation (si je te dis que j’avais le choix entre très peu de dates, ça t’étonne?)! Ceci dit, si l’équipe de Wecasa me lit, je veux bien tester le ménage 😄

      J'aime

  3. Chouette retour d’expérience. Et puis se relaxer chez soi, avec une vue sur un joli point de Hongrie, même avec un valet-télescope,une vitrine poussettes, des jouets…toussa toussa, c’est quand même super classe. Par curiosité, j’ai parcouru leur site, c’est chouette, ils se déplacent même dans mon village…J’y penserai pour un prochain soin!
    D’ailleurs, la suite de ce message s’adresse directement à Wecasa (puisqu’en bon partenaire, ils vont surement lire les commentaires), prévoyez-vous une promo, genre un super code « mamanlempicka » tout à 50% pour les fidèles lectrices? Merci par avance! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je savais qu’ils rayonnaient autour des grandes villes mais je vois qu’ils poussent très loin la couverture territoriale 😉
      Et oui, Fanny, si vous nous lisez, un petit geste? Mamanlempicka c’était d’ailleurs mon code promo sur le site, Elvire!

      J'aime

    2. Bonjour, oui oui nous vous lisons avec attention 🙂 L’une de nos valeurs est une rémunération juste pour nos professionnel(le)s partenaires donc le moitié prix n’entre pas vraiment dans cette vision, mais on vous a quand même concocté une petite attention #asuivre

      Aimé par 1 personne

  4. c’est absolument honteux. scandaleux. tu te fais masser pendant que tes enfants sont je ne sais ou (- ah oui a l’école, bon passons) et que ta mère fait tes vitres ??? tu devrais comme toute mère d’enfant en bas age qui se respecte, être en train de ranger leur chambre, préparer leur repas, et rendre la maison impeccable, puis partir déprimer 30 secondes au fond du jardin (ou du balcon, ou du coin cuisine) bref. tu devrais être totalement dévouée corps et âme à ta famille, pendant les 15 prochaines années. et sinon, wecasa, vous trouverez mon mail sur mon blog, bien entendu !

    Aimé par 2 personnes

  5. Mince, j’ai raté l’épisode du sondage! En même temps, je sens que la pression psychologique aurait été trop forte pour moi… J’ai lu avec délice l’épisode du massage, et j’affirme, à visage découvert, que j’attends maintenant avec impatience tes récits d’épilation. Je te laisse choisir la zone.

    Aimé par 2 personnes

    1. (Décidément j’ai un problème avec mes doigts dès que je commente sur ton blog ^^) (et ce n’est même pas une technique pour remporter le challenge du celui qui commente le plus, promis)
      Donc, je disais; crois-tu que cette installation me permettra de postuler et d’obtenir un partenariat similaire ? Non parce que je veux bien des papouilles moi aussi. WeCasa, si tu m’entends … 😉

      Aimé par 2 personnes

      1. C’est parce que tu as voté pour le ménage, hein? Le ciel se venge 😂
        Je suis allée voir l’historique des partenariats Wecasa sur HC, je suis la 2ème « Maman » avec qui ils collaborent, avant ils ciblaient surtout des blogueuses beauté, donc on est sur une tendance montante! On y croit 🙌🏻

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :