Chroniques de l’été 2018

Tu veux savoir à quoi je me suis occupée pendant cette séparation indignement imposée entre nous? Plages désertes, nage et lecture, ce n’est pas le titre d’un feuilleton télévisé, c’est une tranche de ma vie version été 2018.

A Majorque, le monde appartient à ceux qui ont des enfants qui se lèvent tôt

Je ne te l’ai pas dit avant, pour conserver ma dignité, mais franchement, avant d’atterrir à Majorque, on flippait notre race. Parce qu’on avait eu la mauvaise idée de regarder tout plein d’enquêtes Xclusives et de Choc investigations qui montraient comment cette superbe île était devenue en quelques années le refuge surpeuplé de tous les dépravés de la terre. Ainsi, résignés, nous nous attendions à poser quotidiennement nos serviettes à deux centimètres de soûlards cuvant leur déchéance nocturne.

C’était sans compter sur notre progéniture en bas-âge. Levée chaque matin entre 6h et 6h30 (alors qu’en période scolaire, elle atteint allègrement les 8h), elle a obligé toute la famille à adopter un rythme militaire, nous faisant rejoindre, crémés, tongués, armés de sceaux et de parasol à 8h30 tapantes, des plages désertes et encore fraîches sous le soleil matinal, rois du monde méprisant malhonnêtement les troupeaux débarquant vers 11 heures, point horaire fatidique qui nous faisait remballer à chaque coup nos affaires. Elle nous aura aussi permis de visiter le Cap Formentor avant que la route qui y accède ne ferme, absolument seuls, avec la sensation d’être des patrons du CAC 40 qui auraient privatisé tout le Nord de l’île.

img_4198

img_4194

Contre mauvaise fortune bon cœur, à Majorque, sache que la vie te tend les bras, pour peu que tu ouvres les yeux avant 7 heures du matin.

L’aînée sait enfin nager

Après une expérience collective qui aura tourné au fiasco intégral à l’âge de cinq ans et demi, nous avons opté pour des cours individuels. Six jours d’aller-retour en Belgique plus tard, notre aînée sera techniquement prête tout en refusant absolument de se lancer seule.

Nous la forcerons sans ménagement à Majorque, nous rendant par là-même affreusement coupables de violences éducatives ordinaires (VEO, si si, les affreuses), à coups de révoltants Maintenant ça suffit, Non je ne te tiendrai plus, sans compter l’abject C’est comme ça et c’est tout.

Croyez le ou non, notre fille ne ressortira pas traumatisée de cette phase majeure de son développement, et finira même pas ne plus vouloir sortir de la piscine, plongeant, sautant et nageant comme un poisson dans l’eau.

water-103817_1920

Manque plus que le vélo, épopée semblable à l’Histoire sans fin, sur laquelle nous planchons sans relâche depuis deux ans, et pour laquelle je me pose la question de savoir si au final, je ne vais pas réellement lâcher ma fille une bonne fois pour toute, afin qu’elle se rétame la tronche sur le bitume et mette fin par la même occasion au mythe terrorisant de la mort assurée suite à une chute. Nan?

Roth, la claque littéraire

Pauvre fou, tu ne croyais tout de même pas t’en sortir sans un paragraphe littéraire?

Il y a quelques mois, tu en as peut-être entendu parler, un monument de la littérature américaine, Philip Roth, a rendu l’âme. Il a fallu que ce pauvre homme passe l’arme à gauche pour qu’il surgisse enfin dans mon paysage personnel. J’ai lu de lui qu’il était « prix nobelisable ». La pétassedante littéraire que je suis n’est évidemment pas restée sourde à cette sirène séduisante de la snobinardise personnifiée. J’ai couru dans la première librairie me procurer La Tache, prix Médicis 2002.

img_4519Philip Roth, c’est le pourfendeur des bien-pensants, des moralisateurs de tout bords, des conventions sociales américaines, de la sécurité intellectuelle qui confine à la médiocrité, bref, c’est le porte parole de thèmes qui me parlent et m’interrogent et de fait, j’ai totalement adhéré à certains points de vue défendus par l’auteur.

Philip Roth, c’est tout simplement une claque littéraire. Ça faisait bien trois ans que je n’avais pas lu un auteur de cette trempe, depuis Toni Morrison avec Beloved.

Son écriture est extrêmement riche, variée, puissante, subtile en même temps que profonde, il parvient à traduire une multiplicité de points de vue avec une maîtrise implacable, contrôle les transitions, les aller retours temporels et des ellipses avec naturel et fluidité,  et sait distiller savamment la circulation des informations.

Bref, c’est l’un de ces livres qu’on lit avec la conscience délicieuse et faussement privilégiée d’avoir entre les mains l’approche d’un chef-d’oeuvre.

Allez, finies les plages, finis la lecture et les loisirs, c’est le spectre de la rentrée qui se profile, celui qui nous fait dire à tous: Oh noooon, il va falloir reprendre le rythme. On se retrouve dans un mois, je l’espère, pas aussi dégonflés que des soufflés mal cuits, avec le récit de mes aventures du mois maudit des araignées, j’ai nommé septembre.

33 commentaires sur “Chroniques de l’été 2018

Ajouter un commentaire

  1. Elles ont quel âge tes filles? Mon fils a 6,5 ans et c’est un peu la même épopée avec lui pour la natation. Par contre, ça y est, il roule à vélo et nous sommes très fiers de lui vu son souci d’équilibre. Je n’ai jamais lu du Philp Roth. Et tiens, mais ton avis sur Majorque au final? Cela fait quelques années que l’île me fait de l’oeil et je me demande si ça en vaut la peine. Bon week-end à toi 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ma grande a 7,5 ans. Comment as-tu fait pour le vélo? (car il est évident que le souci ici est aussi l’équilibre, ma fille est immense, on sent qu’elle n’est pas du tout à l’aise côté centre de gravité, bref c’est la misère et je suis prête à vendre mon âme pour le moindre conseil!)
      Philip Roth: je conseille évidemment. Il y a des passages totalement anthologiques.
      Majorque, nous adorons. Il y a tellement de choses à faire en dehors de la plage (Formentor, les villes de la Serra Tramuntana, la Serra Tramuntana elle-même, Palma…). Mais il faut être prêt à se lever très tôt pour ne pas se mêler aux hordes de touristes (surtout des anglais et des allemands).

      Aimé par 1 personne

      1. Elle mesure combien? Ben écoute, le bilan psychométrique et la kiné nous ont vraiment aidés. Je pense que la kiné (bobath) lui donne confiance en lui et qu’il se sent plus capable, du coup, il se lâche plus (parfois trop). Pour l’eau, c’est différent parce qu’il y a d’autres paramètres à gérer et là, je crois que c’est plus la kiné vestibulaire qui agira, sans compter qu’on doit retourner très prochainement chez l’ophtalmo dans la mesure où ses lunettes ne sont pas assez « fortes ».
        J’irai voir pour P.Roth et je rajoute Majorque à ma liste 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Elle mesure 1,32 m.
        Il lui manque de la confiance c’est certain. Pour nager c’était pareil. Elle maîtrisait tous les tenants mais elle refusait obstinément de se lâcher. Je vais me renseigner sur le net (ahaha)! Je ne connais pas du tout ces types de kiné, tu m’en dis plus?

        J'aime

      3. Ah oui, elle est clairement géante haha. Le mien doit mesurer 1,23-24 m , par là (ce qui n’est déjà pas mal, je trouve). Ce sont des types de kiné pour les retards de développement moteur et la rééducation de l’oreille interne (je te jure que ça existe haha)…Je ne dis pas que ta fille a un souci, hein, juste que le mien était super peureux aussi et que ça va de mieux en mieux…Pour l’eau, c’est qu’il y a les éléments suivants: plein de gens dans la piscine, peur du risque de se noyer (c’est déjà tout un rituel pour lui laver les cheveux, il ne supporte pas d’avoir de l’eau sur la tête parce qu’il a l’impression de se noyer) et il suit aussi des cours de natation particuliers. Avec sa classe (ils sont 25), il se met en maillot et puis il s’assit sur le bord de la piscine, point.

        Aimé par 1 personne

      4. Je ne connaissais pas du tout, je vais me renseigner car côté retard moteur on est servi dans la famille!
        Ici on les inscrit à la babygym dès deux ans mais ça n’a jamais créé de miracle 😜
        Quant à l’eau, mes filles n’ont commencé à y être vraiment à l’aise que l’année dernière, c’est là que j’ai senti qu’il était temps pour la natation! Auparavant elles avaient les mêmes craintes que ton fils!

        Aimé par 1 personne

  2. j’en profite pour commenter pendant que PRGR n’a pas accès a ces mails gniak gniak !! sais tu que nous avons déjeuné ensemble a bordeaux hier ??? cette femme a un QI de 587 et ne s’en vante même pas ! je suis sur le c… bref. nous étions avec virginie aussi, mais ne le dis a personne, hein ! hihi. bref, pour le vélo comme la natation, je n sais pas trop quels conseils te donner. je me souviens de mon mari courant frénétiquement a coté du petit vélo lors des premiers mettre de ma fille sans petites roulettes. mon fils quant a lui s’est acharné dans le parc d’a coté, il voulait y arriver, il avait une ténacité qui a l’époque m’avait fait flipper ! pour la natation, c’était un peu l’inverse : ma fille s’est carrément jetée à l’eau à 2 ans, il a fallu qu’on lui explique que non, elle ne savait pas nager. par contre mon fils repartais dans l’autre sens des qu’une vague arrivait a moins de 15 mètres… les séances piscine avec son papi un été ont suffi a lui faire apprendre à nager. mais je vois que tu as trouvé une méthode imparable ! lol. cela dit pour les enfants qui se posent trop de questions, parfois juste se lancer ( ou les lancer !!!!) ça peut aider…. il parait que les draisiennes ont pas mal pour apprendre l’équilibre, mieux que les petites roues a priori ! bon je ne sais pas si ce commentaire vas t’apporter quelque chose ! en tout cas tu m’as donné envie d’acheter un Philippe Roth…

    Aimé par 2 personnes

    1. Non mais regarde l’autre!!! Tu me nargues, là!!! Tu sais que c’est mon idole! Mais tu sais quoi? Bah nous aussi on a prévu de se rencontrer et je le dirai à tout le monde! 😂
      Tu crois m’étonner en me brandissant son QI hors norme? Ça se sent, ça transpire de partout que cette femme est une mega-tête!
      Revenons à nos moutons: pour le coup, la draisienne c’est mort, faut les coller dessus à 2 ans, mais on le fera avec la dernière. Mes grandes n’ont jamais compris à quoi ça servait de toute façon! J’aimerais tellement qu’il y ait ici une once de la ténacité de ton fils! Attention je ne dis pas que mes filles n’en ont pas, mais pas en ce qui concerne la motricité en tout cas!
      Il va bien falloir qu’elle se lâche de toute façon, avec tout ce que ça implique de bobos potentiels!
      Et tant mieux si je t’ai donné envie pour Roth! Dans le genre QI de 784, tu seras servie! 😄

      Aimé par 2 personnes

      1. Bande de fofolles, mais ça papote dans mon dos ! Me revoici après ce mythique week-end à Bordeaux, commencé en fanfare avec les stars de la blogo bordelaise. Maman Délire et Virginie NLDAP m’ont emmenée dans un resto-concept trop branché, ça m’a changée de mes problématiques de coquillettes et de pipi culotte. Je me suis sentie super importante et tendance d’être avec elles dans cet endroit. Pour le QI, je crains que tu n’aies oublié une virgule entre 58 et 7 ?
        Concernant la problématique du vélo : mon père décida, arbitrairement et autoritairement, sans pitié ni égard, de me retirer les stabilisateurs quand j’eus 7 ans. Je lui collais trop la honte. Je me suis effectivement viandé le coude, mais 10 ans plus tard. On peut donc supposer qu’il n’y a aucun rapport.

        Aimé par 2 personnes

      2. J’aimerais bien qu’on parle dans mon dos en ces termes, moi! Tu vas finir par avoir une armée de groupies attitrées!
        Pour le vélo, les avis sont assez unanimes et si tu me dis qu’il n’y a pas de cause à effet…on va lâcher 😉

        Aimé par 1 personne

  3. Que c’est Dur d’apprendre aux enfants à nager. Après alternance entre cours individuels et collectifs (en fonction de ce qu’on trouvait – souvent pas le choix), on ne peut pas dire qu’ils soient déjà des champions de natation… mais ils adorent l’eau, c’est déjà ça !
    Et pour Roth, j’en ai commencé un y a 6 mois (je ne me rappelle plus le titre, pour te dire !), et j’avais pas accroché, il ne se passait pas grand chose je trouvais. Je vais peut être réessayé avec celui dont tu parles !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais la mienne se déplace en flottant, c’est ce que je voulais! Pour vraiment bien nager il faut continuer à prendre des cours, pour apprendre la technique et 🤑🤑🤑
      Et c’est déjà super effectivement qu’ils soient à l’aise et heureux dans l’eau!
      C’était pas la pastorale américaine? Je t’avoue que je suis complètement réceptive aux livres et aux films où « il ne se passe rien », quand le génie de l’auteur fait tout le travail. Mais je comprends totalement que ça ne parle pas à d’autres!

      J'aime

  4. Ben ici 2/3 savent presque nager mais tous savent faire du vélo depuis ce matin 11h ! C’est comme ça on ne peut pas tout avoir 😉
    Par contre le grand saura certainement nager cette année car la carotte de l’école de surf le fait grandement progresser !
    Pour te soutenir dans les VEO, je n’ai JAMAIS tenu mes Pilous pour qu’ils fassent du vélo 😉 😉 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est dingue cette coïncidence! C’est clair qu’ici y’a pas de carotte! À part lui dire: mais si, faire du vélo, c’est important, tu en as besoin pour…pédaler, je vois pas trop. Et puis bon, je relativise: selon moi, apprendre à nager est plus important qu’apprendre à rouler à vélo. J’ai des priorités 😜
      Bon, à te lire, ma proposition radicale semble être la plus appropriée…la suite au prochain épisode!

      J'aime

  5. Vous avez circulé comment à Majorque ? En bus ? J’espère que vous avez pu vous reposer malgré tout, car 6h ça pique !! Le vélo, bah, à 15 ans, elle saura bien en faire, ne t’inquiète pas ! C’est avant tout une histoire d’envie et de lâcher prise. Sa cadette fait encore avec des roulettes ? Car ne pas se laisser distancer par sa soeur, en général ça motive… Bravo pour la natation, elle n’a pas traîné ! Ici, pas d’urgence pour nous, Pucinette est en bonne voie grâce aux cours de l’école, ça devrait être parfait l’an prochain.

    Aimé par 1 personne

    1. Nous avons circulé en voiture bien que l’île soit très bien desservie en bus. Nous sommes revenus crevés, surtout que si tu te souviens bien, elle a enchaîné à la maison sur une crise de sommeil monstrueuse qui a duré plus de 10 jours!
      Ah tiens, ta phrase sur le vélo me rappelle la marche 😄 Éternel recommencement que la motricité dans notre famille! Cadette est plus à l’aise mais pas assez pour se lâcher complètement!
      C’est super que les cours de l’école suffisent! Quel souci en moins!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :