The Sunshine Blogger Awards

J’ai été nominée. Je répète: J’ai été nominée. Ou nommée. Ou taguée. Bref, une prêtresse de la blogosphère plus connue sous le nom de Frau PrunO a désigné, parmi d’autres, mon humble patronyme pour répondre à une série de 11 questions hollywoodiennes sur le blog et moi, afin que mon lectorat en délire puisse en connaître davantage sur la modeste mère de famille qui peuple ses jours et exalte ses nuits. C’est parti pour mon premier exercice de style. Admire.

1.  Présente-toi en trois chiffres

Quoi? Des chiffres? Tu’m cherches? J’ai d’emblée déclenché une réaction de rejet à la lecture de cette question. J’ai pensé la planquer discrètement, mais finalement, l’inspiration est subitement venue (je te l’ai dit, les maths et moi, c’est mystique) :

30

Ma dizaine actuelle, parce que je suis encore plus proche des 30 que des 40, mais plus pour longtemps. 30, parce que c’est cette décennie qui me voit me poser des questions que je ne me suis jamais posées, moi l’enfant du milieu, celle qui a démenti les adages et toujours tracé sa route, et même son autoroute, qui n’a jamais fait de vagues. Je sais que dans cette dizaine se jouent et se sont déjà jouées beaucoup de choses qui laisseront des traces durables, des traces douces, des traces douloureuses, des traces impérissables.

59

Parce que ce sont mes racines, mon enfance, dans cette région hostile délimitée par le désormais célèbre rideau de pluie, que personne ou presque ne visite de son plein gré, à moins d’avoir une commande expresse de gaufres à la vergeoise à ramener en terre hospitalière. J’y suis attachée d’une manière particulière, par mes proches bien-sûr, mais aussi par les lieux qui ont abrité mes jeux, mes rêves, mes amours, mes espoirs, mes amitiés, par la nourriture si légère et saine, l’architecture, et même par l’accent quand il n’arrache pas trop les oreilles.

5

C’est avec ce nombre que j’ai grandi et c’est avec ce nombre que grandiront mes enfants. Cinq, c’est parfait, la boucle bouclée, l’harmonie algébrique, le nombre impair, le juste-ce-qu’il faut, la fierté d’être famille nombreuse, la famille imparfaite, la famille qui prend de la place matériellement, temporellement et qui fait exploser le coeur.

2. Est-ce que tu te vois encore bloguer dans deux ans?

Oui, Yes, Ja, off course, bien-sûr, quelle question! Rappelle-toi que je suis désormais estampillée vieille blogueuse, donc deux ans, mes pauvres, c’est une goutte d’eau dans l’océan de productivité et de célébrité qui s’ouvre à moi!

3. Y a t-il quelque chose que tu aimerais améliorer dans ton blog?

Ma barre latérale, je la trouve merdique. C’est dit. D’ailleurs si quelqu’un pouvait un jour m’aider à résoudre le problème kafkaïen des menus WordPress, je lui en serais éternellement reconnaissante.

4. As-tu déjà vécu une déception dans la blogosphère?

Pire qu’une déception. Un déchirement. On m’a arraché un bras, je te rappelle. J’ai dû supprimer mon bébé, ma création, mon tout-petit, mon précédent blog. Mais aujourd’hui, je ne regrette rien, au contraire. C’est comme si j’étais un cocotier, qu’on m’avait secouée et qu’il ne restait sur les branches que les meilleurs fruits. Au propre comme au figuré. Ce nouveau blog a renouvelé et redirigé mon inspiration. Aujourd’hui, telle la meilleure disciple du Dalaï Lama, je sais que le troupeau malfaisant n’a pas écrasé la paisible fourmi.

5. Quel est l’article de la blogosphère qui t’a le plus marquée?

Spontanément, ce ne sont que des articles futiles qui me viennent à l’esprit, tels Un mois sans soutif, le bilan, ou encore pourquoi j’ai arrêté cette saloperie de pilule, et enfin J’ai de petits seins et pourtant je suis heureuse. Je prends d’ailleurs subitement conscience, par cette introspection forcée, que je suis très branchée nichons et que naturellement, j’ai tendance à lire davantage des articles très profonds parlant d’autre chose que la parentalité, histoire de pouvoir dynamiser les sujets de conversations quand je reprends ponctuellement contact avec la vie en société.

6. Si tu devais caractériser ton blog en un seul mot, lequel serait-il?

J’ai hésité entre historique, auguste, subliminal, prodigieux et divin, mais ai finalement opté pour le sécurisé et modeste: Amonimage. Voilà. Un mot.

7. Quel serait le conseil que tu donnerais à quelqu’un qui veut monter son blog et réussir dans le milieu?

Comme j’ai une expérience à faire pâlir de jalousie toute la pègre, ainsi qu’un nombre d’abonnés à défier les druidesses de la blogosphère, et enfin un compte en banque renfloué de milliers d’euros chaque mois par la simple existence miraculeuse de ma pensée écrite, je vais te faire humblement don de mes précieux conseils. Créer et tenir ton blog par plaisir. Ne pas te mettre de pression. Etre sur les réseaux (fais ce que je dis mais pas ce que je fais). Etre patient. Allez chercher les partenariats, ne pas hésiter à faire preuve d’audace. Garder à l’esprit que tu ne vas pas révolutionner le monde ni le mettre à tes pieds avec tes idées géniales et ta prose mirifique.

8. Quel est ton plus joli souvenir dans la blogo?

Quand j’ai ouvert mon Phoenix et que j’ai compris que tous les mots qui m’avaient été adressés dans la tempête n’étaient pas du blabla: mes lecteurs ont répondu présents.

9.  Quel est l’article de ton blog qui a connu le plus grand succès? (commentaires/ vues)

Le plus vu, c’est Quand il n’y en a que pour le papa, parce qu’il a été à la fois à la une du site Hellocoton, publié par le Huffington Post et La Libre Belgique dans la foulée.

Le plus commenté, c’est mon Défi: Le ou la prof de ta vie, défi que j’ai lancé très rapidement après la création de mon nouveau blog, et auquel 7 blogueuses ont répondu, mais aussi de nombreux lecteurs lambdas qui ont apporté leur pierre à l’édifice.

Globalement, le nombre de commentaires sur mon site est régulier, ce qui me fait modestement conclure que ma prose est tout aussi qualitativement constante.

Après ce palmarès incroyable, je compte sur toi pour faire exploser les compteurs, que je puisse goûter au bonheur incomparable de m’auto-détrôner.

10. Que pensent tes proches de ton blog?

Je suis allée à la pêche aux infos pour cette question, en interrogeant seulement les fans absolus et hystériques, et en censurant chaque adjectif qui ne me portait pas aux nues.

Mes proches ont utilisé les termes pétillant, authentique, enrichissant, fouillé (une sélection ostensiblement de haut niveau et fortement objective) pour décrire mon blog.

Mon mari, en pôle position à mes côtés, qui a vécu l’euphorie du lancement, les premiers succès, les doutes, qui m’a ramassée à la petite cuillère alors que jamais je n’aurais cru pouvoir souffrir à cause d’un simple site, m’a portée pour me transformer en guerrière  défendant mes droits, trouve ma démarche courageuse, ambitieuse, constructive et opiniâtre. Il trouve mon blog plein d’humour, introspectif et magnifiquement écrit, juste, précis et équilibré, subtil et analytique. Je vous jure que je ne l’ai pas soumis à la torture ni ne lui ai promis de récompense spéciale pour me gratifier de ces adjectifs débordants d’amour. Je lui ai seulement promis que je n’écrirai plus jamais d’article sur la charge mentale féminine.

Plus globalement, mes proches sont en première ligne pour observer les effets positifs du blog sur mon quotidien, et en sont heureux pour moi: ils me voient prendre du plaisir, retrouver ma confiance en moi, réactiver mes compétences initiales, retrouver une activité intellectuelle neuve et stimulante.

11. Quel est le plus beau compliment qu’on puisse te faire, en tant que blogueuse?

Tout compliment qui touche à la qualité de l’écriture, que ce soit dans le fond avec le choix et le traitement des sujets, ou dans la forme avec des réactions sur les émotions que peuvent susciter mes écrits. Quand on me dit que je donne du plaisir (ça devient carrément érotique, il est temps que ça s’arrête), je sens que mes écrits ont un pouvoir, même minime, sur les gens. C’est grisant. J’adore ça.

Le principe des Awards étant celui de la chaîne, je désigne Des rêves plein la vie, La fée fatiguéeSea you sonFanny FamilyCendraFl3ur de lun3Maman de 4Albioty pour répondre à leur tour à mes questions toutes plus originales et ébouriffantes les unes que les autres:

  1. Présente-toi en 3 lieux
  2. Pourquoi as-tu créé un blog?
  3. Comment as-tu choisi le nom de ton blog?
  4. Quelles sont tes sources d’inspiration?
  5. Les réseaux sociaux, c’est un peu, beaucoup ou passionnément?
  6. Couche tôt ou lève tard? 
  7. Si tu pouvais choisir la destination de voyage de tes rêves, où serait-ce?
  8. Quel est l’article que tu as écrit dont tu es la plus fière?
  9. Quelle est la dernière photo que tu as prise?
  10. Retravailles-tu beaucoup tes articles ou publies-tu des premiers jets?
  11. Un seul mot pour tes lecteurs, à part merci?
Photo issue du site causonsmariage.com

29 commentaires sur “The Sunshine Blogger Awards

Ajouter un commentaire

  1. Génial, j’adore ce type d’articles car mine de rien on y découvre de belles choses sur les blogueuses qu’on aime lire, et devines quoi? J’aime te lire. Que ton phoenix vive longtemps sans avoir à devenir cendres!

    Aimé par 1 personne

  2. Ah contente de te lire!! Comme d’habitude tu me diras 😉 Mais là j’en apprends une!! Je ne savais pas que tu étais originaire du même département que moi!! Je suis en tous cas ravie de te découvrir un peu plus!

    Aimé par 1 personne

  3. Je me demandais pourquoi j’avais gardé la trace du mail… Facile, en fait je n’avais pas pris le temps de le lire ! Mouhaha, tu le sens le débordement de fin d’année scolaire. Dans 15 jours les examens mais septembre c’était hier.
    Bref…
    J’adore ces articles ❤
    Si je valide tous les adjectifs de ton mari et ta famille réuni est-ce que j'ai aussi le droit à un petit qqc ? 😉
    Je ne peux pas aller aussi loin qu'eux parce qu'on ne vit pas ensemble mais juste "j'aime" et puis c'est tout ! Même pas besoin d'adjectif 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Je commente avec huit plombes de retard, j’en suis désolée! Saleté de voyage en Allemagne… Merci d’avoir répondu présente. J’adore ton ton (haha) (pardon). Je ne te l’avais jamais dit, mais je trouve bluffant que tu aies tout recommencé depuis le début avec autant de succès. Tes lectrices ont répondu présentes, comme tu dis, mais pas que…. Tu as gagné un nouveau lectorat, tu as été repérée par la team HC… Franchement, chapeau bas!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis très touchée par ce que tu me dis là! Cette résilience est ma revanche, ce succès relatif est ma revanche. C’est comme si j’étais revenue plus percutante, et je suis vraiment heureuse que tant de gens aient été au rdv. Quand à Hellocoton, c’est la cerise sur le gâteau 😊

      J'aime

  5. Hello :). Avec ma pause blogging, je reprends doucement le chemin de la lecture des blos des copinautes et je viens de voir que tu me nomines…un grand merci <3. Je vais essayer de répondre à cela d'ici la fin du mois 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :