Le destin des créations immondes et inutiles de nos enfants (rediffusion)

Les cadeaux, les objets et les dessins improbables de nos enfants, on en parle? Mais si, ceux dont on pense dans son for intérieur qu’ils sont affreux et totalement vains…mais jamais on ne l’avouerait, même sous la torture. Ça fait la mère insensible au génie touchant de sa marmaille. Allez, on en parle.

Un jour, ma meilleure amie m’a demandé ce que je faisais des dessins de mes enfants, avec une pointe d’anxiété dans la voix. Je lui ai répondu que je faisais un tri selon mes propres critères artistiques:

C’est moche? Poubelle.
C’est gribouillonné sur toute la surface? Poubelle.
C’est la 25ème fée et la 15ème princesse en 3 jours? Poubelle.

Tu as en quelques lignes mon absence totale de scrupules pour que ma maison ne ressemble pas à un musée de curiosités. Si tu y ajoutes le fait que jeter est chez moi l’équivalent d’une seconde nature, tu obtiendras la teneur affreusement immorale de cet article.

Le destin des dessins

Que fais-je des dessins restants alors?

J’ai acheté deux cartons à dessin, un par fille. Il faut préciser que mes rejetons sont extrêmement prolifiques. Au début, pleine d’amour fébrile pour leurs créations, je classais les dessins par date, j’inscrivais les prénoms…à présent, quelques temps après avoir exposé les croquis aux regards familiaux à grands renforts d’exclamations enthousiastes, je soulève les réceptacles pleins à craquer et d’où la moitié des dessins à moitié chiffonnés dépasse, et je glisse l’œuvre entre les autres sans même avoir la certitude de ne pas me tromper de carton.

Il va falloir que je songe à doubler le volume des contenants.

image

Comment ça, ça fait foutoir?

Les dessins, c’est réglé. Je peux te paraître sans cœur et insensible, mais je te rassure: je garde comme des trésors les premiers gribouillages, bonhommes têtards, arc-en-ciels et autres œuvres remarquables signées.

Le destin des créations en dur 

Et les créations immondes en pâte à sel, à modeler ou fimo, alors?

Et bien, je ronge mon frein pendant quelques jours en voyant ces chefs-d’œuvre traîner dans ma cuisine et encombrer mon plan de travail. Puis, quelques jours plus tard, je demande à mes filles qu’en faire, et si elles me répondent Je sais pas, je passe la seconde: je les range dans une boîte visible mais pas trop (très important, cette progressivité). Dernière étape, valable d’ailleurs pour toute création ne méritant pas de passer à la postérité (c’est-à-dire, tout ce qui n’est pas une empreinte d’une partie du corps de ma progéniture): poubelle.

image

En gris, une tasse. La crotte marron à gauche, du chocolat. Le petit truc blanc bizarre en haut: un hippocampe. Au cas où tu n’aurais pas deviné.

Le destin des ratés des fêtes des mères

Il faut également qu’on parle des cadeaux de fête des mères.

Certains se souviennent peut être du feeling…très incertain que j’avais avec la maîtresse de GS de mon aînée. Je l’ai franchement haïe quand j’ai découvert mon dernier cadeau de fête des mères.

image

Là, je l’ai posé sur mon manteau de cheminée, mais c’est juste pour la photo, hein. 

Il parle de lui-même. Il n’a même pas de fonction. Quand je l’ai découvert la première fois, j’ai lancé un regard à mon mari qui a failli exploser de rire, et mon coeur s’est rempli de pitié affectueuse pour ma fille qui a dû y mettre tout son coeur. Ouais, mais coeur ou pas, c’est d’une laideur indescriptible. Où caser cette horreur dans mon intérieur si harmonieux? J’ai fini par lui trouver une place ingénieuse, où la bête n’est visible que d’un angle très précis, en descendant l’escalier et en tournant la tête à 45 degrés, tout en étant dérobée aux regards de quiconque est invité à la maison.

Le destin des objets non identifiés

Je ne peux clore cet article sans évoquer les « trésors » et autres objets douteux qui peuvent te défigurer une chambre mignonnette en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Là encore, j’ai trouvé la solution. Achète de jolies boîtes ou petites valisettes. Laisse tes enfants étaler leurs trouvailles un peu partout pendant quelques jours. Puis balaye impitoyablement et enferme le tout dans l’une des boîtes-sauveuse-de-déco, sous le prétexte pas si fallacieux que tu dois faire les poussières.

image56

Oui. Il y a un masque fait maison. Un dessin. Des figurines. Un collier offert avec le menu enfant Tablapizza. Une bague de pacotille. Des deco&tress de Djeco. Sven qui se repose. Franchement, à quoi ça sert de travailler l’harmonie des couleurs et des motifs de la chambre?

Tu l’auras compris, pour mener à bien cette mission Ma maison m’appartient encore/ma maison n’est pas une crèche/j’ai le droit de trouver ma maison jolie, tout est question de stratégie et de doigté. Il faut calculer le moment où tu fais place nette. Les objets doivent être devenus familiers à tes enfants, à tel point qu’ils finissent par devenir transparents et être quasiment oubliés -les objets, hein, pas les enfants. Là, tu peux agir (et pour te donner bonne conscience, dis-toi qu’ils n’en ont tellement rien à faire que 9 fois sur 10, ils ne se rendent compte de rien). Ne te loupe pas. La fenêtre de tir est courte. Après, l’objet risque d’être transformé en relique sacrée à laquelle tu ne pourras plus jamais toucher.

Tu t’en douteras, j’ai fortement forcé le trait pour cet article mais…quand-même…comment fais-tu, toi, pour ne pas crouler sous les bouts de bois, les morceaux de polystyrène et les feuilles cra-cra qu’accumulent tes enfants?

Merci aux blogueuses Quatre enfants et  Picou Bulle qui m’ont glissé l’idée des rediffusions pendant les vacances. Les commentaires restent bien évidemment ouverts!

22 commentaires sur “Le destin des créations immondes et inutiles de nos enfants (rediffusion)

Ajouter un commentaire

  1. Alors moi j’ai la chance qu’elle ne fasse pas trop de dessin encore. Mais je fonctionne un peu pareil, les premiers explois, je garde. Si je trouve joli, je garde j’inscris son prénom et la date au dos et tous le reste ça terminé à la poubelle ! 😊

    Aimé par 1 personne

  2. je garde religieusement les dessins des enfants de mes amis … jusqu’à ce que le dessin glisse sous le frigo, ou le feutre s’efface … et la c’est POUBELLE ! Je suis incapable de le mettre a la poubelle dès que je rentre chez moi … Je ne sais pas comment je vais faire avec mon enfant … Les cartons à dessins semble une bonne solution…

    Aimé par 1 personne

  3. Pour l’instant, on a que très peu de dessins… Et nous n’en avons gardé aucun… lol
    Mais je sais que ça va vite changer et j’ai pour projet par la suite d’encadrer les plus beaux pour venir décorer ma montée d’escalier. Je trouve que ça rend super bien!! Maintenant j’espère qu’elle aura quand même un peu de talent artistique 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Hey coucou !
    Ton article m’à fais bien rire !!
    C’est vrai que nos bambin veulent nous gâter de cadeau de toutes sortes, et parfois, oui il faut être honnête avec sois même…. Mais que vais je faire de tout sa ? MDRRR
    En tout cas, bonne article ! Fallait oser !!
    Et sur ces quelques lignes… Je te souhaite une bonne continuation …
    Mr Kayzer

    Aimé par 1 personne

  5. J’adore ♡♡♡

    Un maître mot : POUBELLE !
    Mais toujours avec amour ♡ 😀
    Je laisse traîner 2 ou 3 jours, ils ont des magnets sur le frigo s’ils veulent les exposer qq temps puis poubelle. Ils le savent et on bien compris qu’on ne pouvait pas tout garder.
    Pour les grosses productions sympa y a une caisse dans le garage et Papa en prend régulièrement au bureau et le reste ? Ha oui, poubelle 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, mais voilà le rdv des mères indignes et immorales sur ce blog! 😄
      Tout à fait d’accord avec toi, derrière cette absence de scrupules, se cache une philosophie de vie très profonde: les choses passent et trépassent, on ne peut pas tout retenir, pierre qui roule n’amasse pas mousse…bref du haut niveau éducationnel.
      Sympa la caisse du garage et le relent d’affection du papa 😄

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :