Survivre avec 3 enfants et un vieux break

C’est parti pour LA galère qui me rend la vie plus difficile en ce moment: ma nouvelle-ex-vieille-voiture.

Après le décès quelque peu violent de notre monospace début janvier (paix à son âme), mes parents, que je ne remercierai jamais assez, m’ont prêté leur voiture. Elle a plus de 15 ans. Presque 20. C’est un break. Pas une Audi racée avec cligno led à retardement, hein (oui, je suis une femme qui aime les belles voitures). Un bon vieux break. C’est la voiture de ma jeunesse. Celle avec laquelle nous avons sillonné la Croatie à mes 20 ans. Celle avec laquelle nous avons déménagé des meubles, des cartons d’étudiants. Celle que je connais tellement que même le bruit du clignotant résonne à mes oreilles comme une musique connue et apaisante.

 

Mais cette voiture, elle est vieille. Presque 300 000 kilomètres, une portière avant qui ne s’ouvre plus, un verrouillage centralisé qui déconne, une clé compliquée à tourner pour mettre le contact. Quand on est jeune, libre comme le vent, en talons, avec son seul sac à main pour compagnon, tout ça n’est pas grave. Non. On s’accommode de tout. On se rit des petits grains de sable de l’existence.

Mais quand on a trois gosses, dont une incapable de tenir sur ses jambes, plus deux sacs à dos, un cartable, deux filles, son propre sac à main, un colis Amazon, et le dernier contenu de la boîte aux lettres, vous voyez aisément où on aboutit: à un chapelet de putain-fait-chier (pardon pour tes yeux sensibles, mais tu verras que je peux être atrocement vulgaire à mes heures).

Putain-fait-chier parce que:

1) Quand je débarque près de la voiture, avec toujours 5 trucs dans 2 mains, dont un enfant, j’oublie toujours que je n’ai plus une voiture à carte, carte qui auparavant, restait bien au chaud dans mon sac à main et ouvrait telle une caverne magique mon véhicule, sans que j’aie à me délester de quoique ce soit. J’oublie. Toujours. Me voilà donc à vociférer mes premiers gros mots de la journée. Je pose mon barda. Fouille dans mon sac. Me souviens que je l’ai mise dans ma poche, justement pour ne pas l’oublier. Ne la retrouve plus, parce que dans ma poche, il y a mes gants, un paquet de mouchoirs, mon trousseau de clés, une pièce pour le caddie. Je finis toujours par la trouver, échevelée, avec un regard lamentable vers mon chargement qui gît à terre.

2) J’ouvre la voiture. Confiante, en me disant que le plus dur est bientôt passé. J’installe la marmaille. Plus question de respecter le code la route. Bah non. Si nos trois sièges auto rentraient dans notre monospace au millimètre près (on l’avait un peu acheté pour ça, à la base), désormais, je suis obligée de caser l’aînée à l’avant, en lui recommandant de se tenir bien droite pour paraître plus grande, et de regarder devant elle avec l’air confiant de celle qui se trouve parfaitement à sa place. Ce qui ne l’empêche pas de me prévenir dès qu’elle voit une voiture de police (Hein?!! Où?!!), voiture que nous voyons toujours tourner avec soulagement sous nos regards faussement innocents.

3) Les enfants installés, je me dirige courageusement vers ma place de conducteur, mais toujours avec force contorsions, la portière avant ne s’ouvrant plus, je suis obligée de me fondre à l’arrière pour aller ouvrir la portière de l’intérieur, en faisant attention de l’ouvrir suffisamment pour qu’elle ne se referme pas sous un coup de vent, mais pas trop non plus pour ne pas exploser notre mur ou la voiture d’à-côté. Vous avez tous compris, qu’à ce stade, le quota de jurons de la journée est largement et non moins précocement explosé, et que je me bénis de n’avoir pas mis une robe, par respect pour ma propre dignité.

4) C’est bon. Nous sommes prêts à partir. Non. La clé ne tourne pas. Je recommence à bouillir. Là, notre cadette, philosophe à ses heures, me lance un: « Maman, la maîtresse, elle dit toujours que quand on s’énerve, on n’arrive à rien, et que quand on se calme, on finit toujours par trouver une solution ». Gnnnnnnnn…J’ t’en foutrais, des solutions…« Oui, ma chérie ». Calme. 16h42. Je dois être à 17h chez le médecin. Caaaaalme. Tu vas tourner, espèce de salo…Caaaaaalme. Elle finit toujours par tourner. Je ne sais pas comment. Y’a pas de logique, pas de recherche de solutions statistiquement efficaces. Coup de bol qui me fait toujours sentir la maîtresse de l’univers.

5) NOUS. DEMARRONS. J’oublie toujours pendant une fraction de secondes que je n’ai plus de radar de recul. Je recule. Je recule. Je re…ah merde!!!! Les sapins du voisin. J’ai toujours la lucidité de regarder dans mon rétro avant l’impact fatal. Pfiou. Fière de moi, tiens.

6) Nous avançons. Non sans avoir calé dans la côte de notre rue, parce que je n’ai toujours pas en main cet embrayage inconnu.

7) Le trajet se passe relativement sans encombre, même si je me rends souvent compte que mon clignotant indique la droite depuis 10 bonnes minutes sans que je m’en sois rendue compte.

8) NOUS. ARRIVONS. Nous devons malheureusement stationner. J’aimerais laisser mon véhicule comme ça, au milieu de la chaussée. Mais non. Je me mets en quête de trouver une place suffisamment longue pour accueillir ma voiture non moins longue. Je fais souvent deux à trois fois le tour. Je me gare. Ça, je gère. Je sors, en oubliant d’éteindre les phares, et en laissant également la clé sur le contact. Heureusement, au début des années 2000, ils avaient déjà pensé à créer un petit bip-bip-bip pour nous rappeler nos devoirs de conducteurs chevronnés.

9) Je sors tout le monde. Plus ou moins dignement. Le paragraphe numéro un vit une seconde vie au moment de fermer les portières. Je me répète: la clé est dans ta poche. La clé est dans ta poche. La clé est dans ta poche. 

10) Je reprends les 9 points précédents pour le trajet retour. Et là, je bénis les concepteurs de voiture. Je bénis la clé-carte. Je bénis les phares qui s’allument et s’éteignent tout seuls. Je bénis le verrouillage centralisé. Je bénis le radar de recul. Je bénis le GPS. Je bénis les monospaces compacts.

Et je me demande: mais COMMENT faisaient nos parents?

30 commentaires sur “Survivre avec 3 enfants et un vieux break

Ajouter un commentaire

  1. J’adore!!!!C’est tellement ça!Des fois tu peux aussi ajouter la pluie pendant que tu cherches les clés! Moi avec mes trois petits sans mon monospace, finies les sorties, la vie sociale, l’école!!! Sans rire on était 6 quand j’étais petite dans une voiture même pas break, c’était un truc de fou! mais c’était aussi un autre temps, je me rappelle de mes trajets allongée sur la plage arrière (oui!oui!) !! En tout cas on se sent moins seule, je compatis!!

    Aimé par 1 personne

    1. Mais oui, j’ai oublié la pluie!! Dans ces cas-là les difficultés augmentent car on ne peut rien poser par terre! Ah, la vie est un challenge permanent 😂
      Et ouiiii, j’en ai déjà parlé avec des copines de ma génération, « de notre temps » on dormait allongé sur les sièges, par terre…mais sur la plage arrière chapeau! 😂

      J'aime

  2. « Tante Lucie disait toujours: » souris à la vie et la vie te sourira! »  »
    Ça me fait penser à cette phrase du bon vieil ours Paddington, le couplet de ta grande sur la maîtresse…aussi mignon soit il et bien qu’ il ait mille fois raison, quand tu es en galere, t as bien envie de le claquer le petit ours et ses maximes😂
    Donc je compatis…on a un Ford grand cmax 7 places que je ne changerais pour rien au monde, surtout pas un vieux break des familles, ton récit m épouvante!
    Faut dire aussi que je fais quasi tout à pied car avec 1 seule voiture que mon mari utilise beaucoup et surtout étant en centre ville, tout est à proximité donc les trajets école ou activités vont plus vite à pied..le temps passé à charger et attacher toute la marmaille puis meme chose dans l autre sens pour les en sortir pour un trajet de 15 minutes me décourage rapidement donc la poussette, les gambettes et le bon air frais et pollué de Lyon font aussi bien l affaire!! (Au moins Je peux me targuer de moins contribuer à la pollution de ma ville tiens)
    Je suis aussi devenue une pro des ascenseurs du metro, je connais comme ma poche tous les accès handicapés!( oui, quand on se balade 3 enfants on est considéré comme ayant un sérieux handicap et une mobilité très reduite😂)
    Je garde l option voiture vraiment pour les trajets longs ou avec beaucoup de bazar. (Et oui là, sur mon quai de gare enneigé et soumis au blizzard, à attendre mon train en retard pour 3 flocons, je m en mords les doigts qui vont de toute façon être amputés pour cause d engelures si je continue longtemps mon pavé)
    Ce que je chéris dans ma cmax: les portes coulissantes! Je ne pourrai plus m en passer! Fini d emm**** tout le monde sur les trottoirs étroits qd tu attaches pendant des heures des enfants récalcitrants!
    Sinon ta description m a bien fait rire et rappelé moi aussi des retours de vacances allongée a l arrière sans ceinture, et sans clim! Sans David et Jonathan ni même Barbelivien vu qu’ on a eu rien qu un autoradio quand j etais déjà ado!
    Maintenant quand mes playlist se mettent en route sans toucher à rien par le pouvoir magique du bluetooth, j ai l impression d être K2000!

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai pas vu Paddington, mais juste la bande annonce me donnait envie de lui foutre des baffes 😀
      Avant, j’étais comme toi: j’habitais le centre d’une grande ville et je faisais tout à pied: courses, médecin, sorties…
      Et puis j’ai déménagé et j’ai aujourd’hui une vraie vie de provinciale: 2 voitures pour le foyer et tous les trajets en auto! Rappelle-toi qu’on habite en hauteur alors ça corse le truc! Bref, je comprends que tu tiennes à ta vie de piétonne-ayant des handicaps 😀
      J’adorerais les portes coulissantes sur mon monospace à moi! Tu peux pas leur écrire? A quoi ça sert d’avoir des ingénieurs franchement!
      Et oui, la clim! Nos parents étaient des héros! Traverser la France entière, en break, avec 3 mômes à l’arrière, sans clim, sans GPS, et sans portes coulissantes!

      J'aime

  3. Ah oui, mais à cette époque, c’était la modernité. Ma fille me parle de voiture qui se conduise toute seule. Je lui dis que ça sera peut-être le cas quand elle sera en âge de conduire, mais pour le moment, je dois encore regarder la route !!!

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou!!

    cette question a peut être été déjà posée mais je n’ai pas le temps mtnt de tout lire : la photo de la voiture c’est le break en question?
    Dans tous les cas, je ne peux que compatir à ta douleur.
    C’est marrant parce que je suis habituée aux petites citadines avec au final quelques options électroniques (ouverture centralisée des portes par ex. ) mais pas tant que ça. Et le jour où j’ai du laisser ma petite micra au garage pour un diagnostic, je dis à la dame : « pour le véhicule de prêt, donnez moi une petite ». Penses tu! Il n’y avait plus qu’un xtrail de dispo!!! Quoi??? Cette voiture gigantesque bourrée d’électronique qui bipe de partout. J’ai failli vomir de stress pendant les 10mn de trajet tellement j’avais peur de l’accrocher, de ne pas savoir,… Je l’ai garé devant chez moi et ne l’ai plus bougé de la journée!!! Alors je n’imagine même pas avec ton tank. Rassure moi, elle a la direction assistée quand même?? ^^

    Vivement votre prochaine voiture un poil plus moderne alors!

    Aimé par 1 personne

    1. Non, comme je le disais ce n’est pas celle de la photo mais j’ai eu un gros coup de coeur pour elle: doubles roues arrière + autocollant de la NASA, elle donne cette bagnole! 😀
      Et je comprends tout à fait ton ressenti pour l’énorme 4X4, quand je conduisais celle d’Hamid j’avais l’impression d’avoir dans les mains un tank déguisé en sapin de Noël!
      Et je te rassure, elle a la direction assistée, sans quoi le paragraphe sur le stationnement aurait été 2 fois plus fourni!

      J'aime

  5. Ton article m’a fait beaucoup rire! D autant plus que je regarde les voitures où l’on peut caser trois sièges autos dignes de ce nom ( on est des furieux de la sécurité) à l arrière et la conclusion est décevante. Peu de voitures permettent ça ;( je n ai pas envie de passer au Kangoo ni multipla 😂. Du coup pour l’instant je garde ma petite Honda et je mettrai sûrement l’ainee devant. Sur le code de la route ils disent que si tu ne peux pas mettre les enfants derrière tu as le droit de les mettre devant… pour moi tu n es pas en tort. Bon courage pour ces prochaines semaines !! Est ce que la voiture dont tu parles c est celle qui remonte quand tu demarres? J ai gardé ce souvenir de la voiture de ton papa 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah si, des voitures le permettent mais comme tu dis, tu en viens à te déplacer quasiment en minibus 😀 Je ne savais pas du tout pour le code de la route, je prendrai un air moins innocent la prochaine fois!
      PS: Nooooooooon, quand-même pas aussi vieille la voiture!!! J’adore que tu te souviennes de ça, ce qui prouve bien nos 23 ans d’amitié! LOVE

      J'aime

  6. 😂😂😂 tu m’as bien fait rire !!! Franchement moi je le vis le matin ça, quand il faut partir de la maison à 8h15 grand max et qu’il est 8h17 !! Et que tu n’as pas encore installé la petite qui réclame en plus son doudou dès qu’elle a posé les fesses dans le siège auto….ce qui n’aide en rien quand tu l’as oublié à l’intérieur. La voiture est une 308 confortable pour deux enfants mais pas assez moderne. Pas de carte, une toute petite clé sans porte-clé. Je lui en avais mis un mais il n’a jamais tenu. Du coup la clé se perd dans mon grand sac. Et je la cherche souvent. Trop. Pas de portes coulissantes, donc si tu as le malheur de mal te garer tu peux avoir des restes de crépi sur ta portière… Ce qui plaît moyennement à monsieur. En même temps porter 22 kgs et tenter de passer la tête de l’enfant sans la cogner ce n’est pas simple. Une fois sur deux ça cogne. 😅 alors le crépi tu finis par l’accepter. Merci pour ton récit. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, cette clé Cindy, cette clé!! Ou le problème viendrait-il de nos sacs à main? J’ai comme un doute!
      Et pour la tête, je compatis, Réjane s’en est sortie avec un bleu pas plus tard qu’il y a deux jours, donc tu vois, 13, 22 ou 9 kilos, c’est la même galère 😄

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :