J’ai 36 ans: 5 nouvelles choses que tu ignorais (encore) sur mon auguste personne

Ça y est, j’ai officiellement basculé du côté obscur, celui qui me rapproche de la quarantaine. La preuve? Je suis incapable de relever le défi d’un simple cours de street dance accessible au premier venu. Certainement le début de la déchéance intellectuelle et physique. Pour fêter mon anniversaire, jour exceptionnel qui devrait être férié dans tous les pays du monde, je te donne rendez-vous pour mon désormais célèbre et désormais incontournable point sur mon auguste personne. … Lire la suite J’ai 36 ans: 5 nouvelles choses que tu ignorais (encore) sur mon auguste personne

J’ai testé pour toi#9 : la street dance à 36 piges

Bonsoooooooooir!

Bonsoir.

C’est ici pour le cours de street dance?

Oui.

Bon. Je vais m’asseoir là, c’est bien. Scanner en marche. Elles ont quel âge les meufs, là? Moyenne d’âge 20 ans. A vue de nez. 20 ans, bordel. Ah, elle elle a l’air un peu vieille. Je vois de micro-ridules autour de ses yeux, et sa peau n’a pas un grain parfait comme toutes ces jouvencelles, là. Attends, c’était écrit cours lycée/adultes. J’ai ma place. Suis adulte, merde. Pis en plus j’ai fait 8 ans de danse. 8 ans y’a 15 ans, ça compte nan? Je vais toutes les péter, tu vas voir. Elles vont en prendre plein la vue avec THE mère de famille, tu vas voir. … Lire la suite J’ai testé pour toi#9 : la street dance à 36 piges

Le flash info de l’été 2020

Oui, ce blog semble actuellement aussi asséché que l’ensemble des cours d’eau en France. Rien ne me vient. Rien. Pas un sujet polémique. Aucun éclair de génie qui ressemblerait à Eté: comment rester à peu près mince en bouffant une glace Côte d’Or chocolat-noisette tous les jours? Rien. J’ai l’impression que mon cerveau est à sec, lui aussi. Comme si j’en avais extrait tout le jus pendant ces trois années, et qu’il n’en restait que des gouttelettes aujourd’hui. Ce sont ces gouttelettes estivales que je t’offre, dans ma grande mansuétude. Gouttelettes d’inspiration. En période de canicule, c’est beau. … Lire la suite Le flash info de l’été 2020

Comment j’ai quitté le métier de prof (4)

Tu t’en doutes, je ne suis pas allée chez une psy pour parler de mon métier. Pas du tout, même. Je n’avais aucune conscience de la profondeur de mon désarroi. J’y suis allée en pleine crise existentielle et personnelle et pendant de nombreuses semaines, j’ai évoqué avec elle des sujets qui n’avaient strictement rien à voir avec ma vie professionnelle. Et puis un jour, je lui ai dit: « Je ne sais pas si j’aime mon métier. » … Lire la suite Comment j’ai quitté le métier de prof (4)

Comment j’ai quitté le métier de prof (2)

J’en étais là. Il me fallait passer un concours, réputé difficile et exigeant (à l’époque, il fallait en moyenne trois essais pour l’obtenir). Pas si sélectif que ça, quand on y regarde bien, mais à l’époque, je n’ai rien analysé de ces paramètres. Je me suis jetée dans la préparation de ce concours comme je me suis jetée dans l’idée de ce métier: à corps perdu. … Lire la suite Comment j’ai quitté le métier de prof (2)

Le flash info de fin de confinement

Et voilà, ça y est, c’est reparti, le spectre de l’inspiration asséchée revient pointer son nez. On ne peut pas dire qu’il me tourmente. Je constate, c’est tout. Tiens, bientôt un mois que je n’ai pas écrit. Tiens, et si tout le monde s’en fichait comme d’une guigne? Tiens, et si ça signait la fin du blog? Parce qu’entre nous, faudra bien que ça se termine un jour, toutes ces conneries, vais pas écrire sur ma vie de mère jusqu’à mes 53 ans. En réalité, je me demande que te raconter, voire comment le raconter. Mon quotidien, ces dernières semaines, a tourné autour de trois évènements majeurs: l’école à la maison, les travaux à la maison, le sport à la maison. L’épilation de mes sourcils est peut-être également entrée en ligne de compte. Et j’ai regardé toutes les saisons de Narcos. Mes articles n’importe nawak t’avaient manqué? Voilà le petit dernier, spécial fin de confinement. … Lire la suite Le flash info de fin de confinement

Confinement: comment bouger son body quand c’est la sère-mi?

Bien. Levons tout de suite toute ambiguïté: j’aurais pu intituler cet article: Confinement, comment bouger quand on est nul(le), ou encore Confinement, comment bouger quand on veut pas niquer ses boobs et son périnée, mais aussi Confinement, comment bouger sans trop se faire chier (si tu te demandes pourquoi je réécris tout le temps le mot confinement, c’est pour mon référencement Google). Autrement dit, il n’est pas question ici de me la ramener en mode fit girl hein, je suis comme toi, pendant le confinement je préfèrerais mater Netflix en me bâfrant de cookies, mais ma destinée a décidé que je ferai classe à mes filles et prendrai soin de mes abdominaux. … Lire la suite Confinement: comment bouger son body quand c’est la sère-mi?

Ma première classe passe son bac

Aujourd’hui, Bakari, Eva, Lyana, William, Youcef et les autres ont l’âge de passer le bac. C’est tombé sur eux, cette année amputée, cette année pourrie, cette année tronquée. Je pense régulièrement à eux. Je me demande ce qu’ils sont devenus. Je les remercie encore, presque quinze ans après, d’avoir laissé mon envie, mes illusions et motivation intactes pour entrer dans le métier.  … Lire la suite Ma première classe passe son bac