Faut-il nécessairement dîner en famille?

Il y a encore six mois, mon mari et moi prenions nos repas du soir sans les enfants. Cette solution nous convenait très bien, et j’en avais même fait un article. Mais depuis que je suis en congé parental, j’ai trahi mes propres engagements, puisque nous mangeons en famille 8 fois sur 10, soirs de semaine compris. Il faut dire qu’ ayant plus le temps, je m’organise mieux pour que l’arrivée post-bureau de mon mari coïncide avec le moment de passer à table.

Lire la suite « Faut-il nécessairement dîner en famille? »

J’ai testé pour toi #5: le massage à domicile avec Wecasa

Au beau milieu de l’été, Wecasa m’a proposé un partenariat tel que toute maman en rêverait, une offre idéale, collant comme une moule à son rocher à ma ligne éditoriale, une offre que j’ai acceptée sur le champ: tester un service à domicile. Ouais, un service. Mais un service fun, hein. Genre épilation. Manucure. Massage. Coiffeur. Bref, un service pour faire de toi la dernière des bombasses quand tu iras chercher tes mômes à la sortie de l’école.

Lire la suite « J’ai testé pour toi #5: le massage à domicile avec Wecasa »

J’ai 34 ans: 5 choses que tu ignorais sur mon auguste personne

A l’instar de maman BCBG, j’ai malheureusement vieilli, et affiche une année de plus au compteur, celle qui me rapproche sournoisement du milieu de ma dizaine. Pour fêter dignement cet avènement de probables nouvelles rides, j’ai décidé, inspirée par la blogueuse sus-citée, de te dévoiler cinq anecdotes croustillantes sur ma modeste personne: historiettes d’enfance, d’adolescence et même d’âge adulte qui ne pourront que te donner l’envie de me voir vieillir prématurément pour renouveler l’exercice.

Lire la suite « J’ai 34 ans: 5 choses que tu ignorais sur mon auguste personne »

Il FAUT que tu essayes

 

Presque tous les soirs, à ce moment précis, indéfini, imperceptible, où je passe plus ou moins lentement de l’état de veille au sommeil, je suis assaillie par une armada de pensées inconscientes qui font brusquement surface. Elles m’assaillent, comme une nuée de volatiles qui tournoieraient au dessus de mon visage, et, à demi endormie, j’arrive pourtant à les considérer, parfois même à les analyser.

Mon inconscient me dit que je vais regretter.

Lire la suite « Il FAUT que tu essayes »

Oui, un 3ème enfant nous a rendus plus heureux

Pendant toute ma troisième grossesse, j’étais terrorisée à l’idée d’avoir fait une erreur en concevant un enfant supplémentaire, celui qui détruirait peut-être à jamais notre équilibre familial. C’est que l’arrivée d’un deuxième enfant a bouleversé, transformé, interrogé, mis en difficulté, démultiplié bien plus fortement ma maternité que celle du premier. 
Mais la vie m’a apporté le calme après la tempête.
On dit que le bonheur ne se quantifie pas. Mais c’est indéniable: chez nous, depuis la naissance de la petite dernière, son quota est monté en flèche, et on peut le mesurer tous les jours. 

Lire la suite « Oui, un 3ème enfant nous a rendus plus heureux »

Je suis phobique des araignées: mon guide de survie en septembre

J’ai un défaut à peine avouable qui me gâche la vie dès la fin de l’été: j’ai peur des araignées. PEUR. Comme phobie. Effroi. Epouvante. Terreur. De l’origine du mal jusqu’aux solutions que j’ai listées, je te dévoile comment je m’y prends pour rester en vie au début de l’automne. Bien évidemment, je ne pouvais illustrer cet article par des images s’y rapportant. J’ai bien cherché « araignée mignonne » sur Google, mais force est de constater que ça n’existe pas. J’ai donc choisi des photos à la puissance psychologique apaisante manifeste pour adoucir l’horreur du sujet.

Lire la suite « Je suis phobique des araignées: mon guide de survie en septembre »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑