J’ai 37 ans: 5 choses que tu ignorais toujours sur ma sérénissime personne

Oui, j’ai décidé que 37 ans, ça autorisait de passer d’auguste à sérénissime. Ça compense cette année en plus qui, horreur et dépravation, me rapproche affreusement des 40. Pour la peine, tu as le droit à cinq nouvelles infos, totalement exclusives et brevetées, que tu ne retrouveras nulle part ailleurs sur le net.

J’ai testé pour toi #11: la danse de salon (sportive, attention) à 37 piges

Tu te souviens peut-être de mon expérience pouffiassère en street dance, il y a tout juste un an. Secouage de cheveux, poses d’actrice de charme au sol, déhanché à se faire poser une prothèse à la sortie, je n’ai pas donné suite. Et j’ai bien fait, vu que les clubs de danse ont fermé pendant 8 mois l’année dernière. Mais je n’ai pas renoncé. A défaut de me faire recruter dans Danse Avec les Stars, j’ai repris mes recherches d’un club de danse de salon à la rentrée.

Flashback sur l’été 2021

Retour sur mon prodigieux et renversant été 2021. Info principale: j’ai mangé beaucoup de glaces Côte d’or au chocolat et noisettes. Sûrement trop.

Le flash info d’avant les congés d’été 2021

Je ne pouvais décemment pas te laisser sur un article aussi pauvre en infos que celui sur mon destin de formatrice. Aussi ai-je décidé de te gratifier d’un dernier flash info avant la pause estivale.

Je suis formatrice pour adultes

La première fois que l’idée d’être formatrice pour adultes m’a effleuré l’esprit, c’était dans un train en rentrant d’une réunion dans la capitale, il y a 18 mois environ. Ma collègue de l’époque me racontait son expérience et je me disais waouuuuuh mais ça a l’air trop bien mais laisse tomber je vais laisser passer…

Le legging sous la jupe en été: nouveau carcan pour petites filles?

Tu ne t’es jamais interrogé(e) sur cette tendance, rampante depuis quelques années, d’affubler les (toutes) petites filles de leggings sous les jupes ou les robes, même au plus fort de la période estivale? Moi, si. J’ai vu cette pratique progresser peu à peu dans l’école où j’enseignais, j’ai saisi au vol des remarques, à priori anodines, fondues dans le quotidien, de papas, de mamans, des remarques qui m’ont peu à peu fait prendre conscience qu’on tient avec ce sujet un problème…un sérieux problème…

Le flash info du printemps automnal 2021

Avec le déconfinement, de légers soubresauts ont eu lieu dans mon existence. Des week-ends ont été planifiés. Des terrasses réservées. Des billets de train achetés. Autant de petits signes qui font espérer un retour à la normale. D’autant plus que messieurs-dames, mon mari et moi nous sommes faits vacciner. En toute légalité. Mais non sans rebondissements. C’est parti pour le flash info du printemps 2021, option vent, averses, pluie et grêle.

Faire percer les oreilles de sa petite fille, est-ce dépassé?

Sujet à priori anodin, contre lequel je suis vent debout depuis la naissance de ma première fille : le perçage ou piercing d’oreilles.
Outre la problématique des stéréotypes de genre, se pose la question de l’atteinte à l’intégrité corporelle de l’enfant, et évidemment, tu commences à me connaître, c’est sur ce point que se cristallise une grande part de mon rejet vis à vis de cette pratique.

Il est peut-être temps d’arrêter ce blog

Temporairement, définitivement, je n’en sais rien, de toute façon, si un jour je décide de reprendre, tu n’auras pas ton mot à dire, c’est moi que j’décide ici tout de même.

Il est peut-être temps d’arrêter ce blog. Parce que l’inspiration se tarit. Parce que j’ai moins envie. Mais surtout, parce que j’en ai moins besoin.
Merci à vous tous de m’avoir permis de mettre de la passion et du bonheur dans ma vie à travers l’écriture. Merci d’avoir donné du sens à ma démarche. Et peut-être, à bientôt.

Le flash info du 3ème (semi) confinement

Je t’écris ces quelques mots lessivée. J’ai dû me traîner comme une assoiffée dans la Vallée de la Mort vers mon ordinateur, c’est à dire péniblement. Le moindre effort intellectuel me coûte. Est-ce que tout ceci aurait à voir avec le fait que nous soyons à peu près reconfinés pour la troisième fois? Nullement. Les franciliens commencent à être des pros du confinement, jt’e f’rai dire. Est-ce que tout ceci aurait à voir avec le fait que les enfants sont présents H24 à la baraque? Attends, hum..